Quelle sera la start-up RENT 2015 ?


Par Aurélie Tachot | le mercredi 23 septembre 2015 | Logiciels de transactions
Quelle sera la start-up RENT 2015 ?

Dernière ligne droite pour participer au concours La Start-up RENT 2015 ! Dédiée aux sociétés créées après le 1er janvier 2014, la 3e édition de cette compétition récompensera, les 3 et 4 novembre prochains, les solutions les plus innovantes en matière d’immobilier. Qui détrônera Bureaux à Partager, le grand vainqueur l’an dernier ? Avis aux amateurs !

Les pré-requis

J-10 avant la clôture des dossiers de candidatures du concours La Start-up RENT 2015 ! Pour sa 3e édition, le salon souhaite récompenser les sociétés les plus innovantes en matière d’immobilier. "Ce concours a un double objectif : valoriser les start-up prometteuses et leur donner une visibilité auprès des agents immobiliers mais aussi des investisseurs et des business angels", explique Hervé Parent, fondateur du salon dédié aux nouvelles technologies. A noter que pour éviter que de jeunes entreprises ne soient en compétition avec des acteurs déjà reconnus sur le marché, RENT réserve son concours aux start-up françaises ou étrangères crées après le 1er janvier 2014.

Les critères de sélection

Le jury, qui sera composé de huit business angels et investisseurs (issus de Digital Invest, SeLoger.com, StartingDot, Figaro Classifieds, Bouygues Immobilier...), évaluera les dossiers de candidatures sur trois critères. Primo, la pertinence du projet au regard d’une problématique rencontrée par les professionnels de l’immobilier (et non par les constructeurs ou les acteurs du bâtiment). Secundo, la corrélation du projet avec le thème de la commercialisation ou de la gestion. Tercio, la crédibilité du business plan de la société. Autant d’éléments à prendre en compte dans le dossier de candidature, qui doit être envoyé par mail avant le 30 septembre prochain.

Le programme du Jour J

A l’issue d’une première sélection, huit dossiers seront retenus pour la finale, qui se déroulera le 4 novembre à Paris. Les lauréats auront l’opportunité de présenter leur entreprise devant un public de 2000 personnes. Puis, après un pitch de 5 minutes, ils se prêteront au jeu des questions-réponses avec les membres du jury. Un exercice particulièrement constructif, selon Hervé Parent, "qui, dans le futur, pourrait permettre aux entrepreneurs de convaincre des investisseurs, notamment dans le cadre d’une levée de fonds." A l’issue des présentations, une remise des prix récompensera la start-up la plus innovante, qui bénéficiera ainsi d’un sacré coup de publicité sur son segment de marché.

Transférer cet article à un ami