Les 5 innovations à retenir du Connect Real Estate NY 2014


Par Laurent Pilliet | le vendredi 31 janvier 2014 | Communiquer sur les réseaux sociaux
Les 5 innovations à retenir du Connect Real Estate NY 2014

Du 15 au 17 janvier, s'est tenue au centre de New York, la grand messe de la technologie  pour l'immobilier : le Connect Real Estate. Pendant trois jours, des conférenciers de haut vol ont présenté les dernières nouveautés. Découvrez les 5 innovations majeures à retenir ainsi qu'un reportage photo pour revivre cet événement.

Une vérité est désormais bien établie : l'Europe en général, et la France en particulier, n'ont plus de retard majeur sur le plan des technologies mises au service des professionnels de l'immobilier. Tous les acteurs européens présents sur cet événement ont partagé ce constat. Toutefois, les organisateurs américains possèdent un savoir-faire indéniable dans l'organisation d'évènement haut de gamme.

Le Connect Real Estate New York 2014, qui s'est déroulé du 15 au 17 janvier à l'hôtel Grand Hyatt, au pied du magnifique Chrysler Building, n'a pas fait exception à la règle. Salle de conférence majestueuse, groupe de rock live rythmant les passages de micro des conférenciers, intervenants de renom (conférence d'ouverture faite par Arianna Huffington, la fondatrice du cultissime Huffington Post), démonstration de drones… tous les ingredients étaient réunis pour faire de cette edition 2014 une réussite.

En dépit des spécificités du marché américain, certaines innovations très intéressantes peuvent inspirer les professionnels de l'immobilier de notre côté de l'Atlantique. Voici les 5 innovations à suivre.

1. Les photos à l'honneur

Instagram et Pinterest ont montré le vif intérêt des utilisateurs pour les photos. L'immobilier a tout intérêt à surfer sur cette tendance. HouseHappy est un nouveau portail immobilier, lancé en mai 2013, proposant une recherche basée sur les photos. Ici, aucun texte sur la page d'accueil ou la page de résultats, uniquement des photos. Les informations clés comme la localisation et le prix apparaissent quand la souris survole la photo du bien.

Et bientôt, les amoureux des cuisines pourront parcourir les trois pièces à vendre dans le quartier de Soho à New York en ne visualisant sur leur page de résultats que les photos… des cuisines des appartements à vendre. 

2. Des services rémunérateurs pour les agents

Les agents immobiliers ont tous un site Internet. Mais peu d'agents monétisent le trafic de leur site. C'est l'idée de Nest4less créé en mai 2012. Les agences intègrent sur leur site un annuaire de sociétés proposant des offres pour les futurs propriétaires : magasins de bricolage,  chaîne de décoration, spécialistes de la pose d'alarmes, déménageurs…  

A chaque vente générée depuis son site, l'agent touche une commission. Plus de 1 000 agences font déjà confiance à Nest4less.

3. Un tchat  7 jours sur 7, 24h sur 24

Beaucoup d'internautes visitent le site Internet des agences et repartent sans laisser de trace. Quel gâchis ! Pour y remédier deux entreprises : ChattyAgent et ReadyChat proposent aux agents d'intégrer un tchat accessible sur leur propre site web. Dès qu'un internaute arrive sur le site, une fenêtre s'ouvre et un opérateur engage la conversation. L'objectif ? Recueillir les coordonnées du visiteur et les critères de sa recherche. Dès que la conversation aborde des questions plus précises, l'opérateur botte en touche en précisant qu'un négociateur de l'agence va le rappeler rapidement.

Les modèles économiques de ces deux sociétés sont légèrement différents. ChattyAgent propose un abonnement forfaire de 99$ par mois alors que ReadyChat ne se fait payer qu'au lead généré pour l'agence, 8$ le lead qualifié.

4. Des clés dans le Cloud

Après les photos et la musique, KeyMe propose de mettre ses trousseaux de clés dans les nuages. Concrètement, il faut télécharger une application iPhone et "scanner" ses clés. En cas de perte, une clé peut être refaite rapidement dans des magasins relais partenaires ou envoyée par la poste.

Des services spécifiques sont proposés pour les agents immobiliers. Ils peuvent par exemple scanner la clé de leurs clients et en refaire avec leur logo et l'adresse du bien imprimés dessus. Lors d'une conférence présentant 7 start-ups prometteuses, Greg Marsh, le fondateur de KeyMe, a été le seul dirigeant acclamé par les 1 500 agents présents. Un service répondant visiblement à un réel besoin.

5. Les réseaux sociaux pour décider de son quartier

L'impact des réseaux sociaux a été beaucoup abordé lors des trois jours de débats. Relocality propose un algorithme innovant fonctionnant en trois étapes. Première étape, il compile toutes les informations d'un acquéreur accessibles sur les réseaux sociaux. Deuxième étape, il référence les caractéristiques des différents quartiers d'une ville. Troisième étape, il effectue un rapprochement intelligent et fournit à l'internaute le quartier idéal où acheter.

Une utilisation prédictive et sociale des Big Data très en vogue aux Etats-Unis.

Pour les amoureux de New York, le prochain Connect Real Estate New York se tiendra en janvier 2015. Les impatients pourront quant à eux assister à l'édition californienne du Connect, du 16 au 18 juillet prochain, à San Franciso.

D'ici là, voici en images quelques moments forts du Real Estate Connect New York 2014 :

[diaporama:2014-01-26-connect]

Transférer cet article à un ami