Portails

« Le marché de la résidence secondaire devrait bien résister », Benoit Galy, Green-Acres.com

Le | Contenu sponsorisé - Sites internationaux

Si le marché immobilier a connu un sacré coup d’arrêt dès l’annonce du confinement par le Gouvernement, celui des résidences secondaires pourrait rapidement trouver au sortir de cette crise un second souffle. Le point sur la situation du marché et les dernières performances de Green-Acres.com, le site de référence de la résidence secondaire, avec Benoit Galy, son CEO.

Green-Acres - © D.R.
Green-Acres - © D.R.

Quel est l'état des lieux du marché des résidences secondaires depuis le début de la crise sanitaire et quelles sont les répercussions sur le trafic de Green-Acres.com ?

Après une forte chute dès le début de la crise sanitaire, le marché de la résidence secondaire est reparti rapidement, certainement en réaction au confinement dans les grandes villes. Dès l’annonce du premier ministre le 14 mars dernier, nous avons ainsi observé instantanément une chute de 40 % du nombre de contacts sur Green-Acres.com.

Cette forte baisse a duré à peu près 1 mois, puis nous sommes retournés à la normale, voire au-dessus en termes de demandes par annonce depuis le début du mois d’avril. Nous constatons même aujourd’hui un véritable boom sur les demandes pour les résidences secondaires, avec un nombre de contact par annonces en hausse de 46 % par rapport à l’année dernière en mai.

Comment expliquez-vous un tel regain ?

A l’annonce du confinement, 17 % des Parisiens sont partis à la campagne. Tous ceux qui sont restés en ville sans disposer d’espaces extérieurs ont pris conscience, au-delà même du coronavirus, de l’intérêt de disposer d’un petit lopin de terre. Je suis aujourd’hui convaincu que cette crise sanitaire va redorer le blason de la résidence secondaire, et ce d’autant plus que le télétravail pourrait prendre de plus en plus de place dans la vie professionnelle. Si globalement le marché immobilier risque de connaître quelques mois difficiles, le marché de la résidence secondaire devrait quant à lui très bien résister.

Que propose Green-Acres.com pour accompagner les agences immobilières dans le redémarrage de leur activité ?

Grâce au paiement au contact, nous avons un fonctionnement qui est structurellement adapté à ce genre de situation. Ainsi, quand le marché baisse de 40 % comme cela a été le cas au début du confinement, la facture de nos client est directement ajustée dès la fin du mois et ceci chaque mois. Les clients n’ont rien à demander. C’est la force de notre business modèle : nous partageons à la fois les risques à la hausse, mais aussi à la baisse par construction. En parallèle, nous leur avons également proposé des facilités de trésorerie, jusqu’à 3 mois de parution, décalés sur 6 mois.

Avez-vous un message à faire passer aux agents immobiliers ?

Aujourd’hui, nous observons sur Green-Acres une très forte appétence pour les résidences secondaires. Les agents immobiliers doivent répondre au plus vite à cette demande en diffusant leurs offres car il serait vraiment dommage de passer à côté d’un acheteur.

Pour les aider dans cette période compliquée pour tout le monde, nous proposons jusqu’à la fin du mois de juin de doubler notre offre d’essai gratuite avec 20 contacts gratuits au lieu de 10, via le code promotionnel backtobusiness.

Transférer cet article à un(e) ami(e)