Green-acres enregistre une croissance vertueuse


Le jeudi 09 mai 2019 | Publi-reportage - Sites internationaux
Green-acres enregistre une croissance vertueuse - D.R.
Depuis septembre 2018, Green-Acres s’adresse à 4 nouveaux pays : la Croatie, le Royaume-Uni, les Emirats Arabes Unis et le Brésil. Un pari qui se révèle gagnant six mois plus tard, tant pour le portail spécialisé dans la recherche immobilière à l’international que pour les agences françaises déjà clientes

Bien que le portail d’annonces immobilières compte déjà près de 4 millions de visiteurs par mois, Green-Acres continue d’accélérer. « Grâce aux efforts conjugués de nos équipes commerciales et marketing, les agences immobilières nous font confiance. Nous dénombrons déjà 60 agences aux Emirats Arabes Unis, 98 en Croatie, 70 au Royaume-Uni. Notre stratégie et notre message auprès de ces clients fonctionnent  », explique Manu Puyuelo, Marketing manager chez Green-Acres. La Croatie est, par exemple, devenue un pays très attractif. « Nous avons réussi à proposer plus de 10 000 annonces en trois mois pour la Croatie. Proche de l’Italie et de la Grèce, des pays historiques, nous attirons des contacts qualifiés de qualité pour ce pays ». L’implantation dans ces nouveaux territoires a été un travail de longue haleine pour les équipes de Green-Acres. « Les équipes marketing et commerciales ont relevé des challenges dans leur travail de prospection car les cultures sont parfois très différentes : au Royaume-Uni par exemple, les agences sont très réfractaires à la prospection, il fallait trouver un angle pour les intéresser  », précise Manu Puyuelo.

Un modèle vertueux

Ces efforts ont fait émerger, chez Green-Acres, un nouveau cercle vertueux : les visites sur le site permettent également aux agences déjà clientes du portail de toucher davantage de potentiels acquéreurs à l’international. Une croissance qui fonctionne à double sens. « C’est quelque chose que nous n’avions pas forcément anticipé. D’un côté, on observe que le site va intéresser de nouveaux visiteurs qui recherchent des biens dans les Emirats Arabes Unis, la Croatie et le Royaume-Uni. D’un autre côté, on s’aperçoit de l’intérêt pour les agences françaises qui sont déjà clientes : 38 % de plus d’émiraties viennent sur notre site pour chercher des biens partout dans le monde et notamment en France. La fréquentation des prospects anglais sur notre site est, quant à elle, en hausse de 10 %  », explique Manu Puyuelo. Cette croissance, qui dure depuis 15 ans, conforte le modèle économique de Green-acres qui repose sur une monétisation au contact.  Les agences clientes ne s’abonnent pas : elles ne payent que les contacts qualifiés qui leur sont proposés. Fort de son expérience sur le marché international, le portail, qui s’inscrit en complément des portails nationaux sur le marché des résidences secondaires, va continuer à élargir sa liste de pays représentés. « Nous recherchons désormais le pays le plus intéressant pour nos visiteurs et la nationalité la plus intéressante pour nos clients. Les Emirats Arabes Unis furent un bon choix : les visiteurs ont un panier moyen plus important que dans d’autres pays  », conclut-il.

Transférer cet article à un ami