SeLoger lance sa propre application Google Glass


Par Aurélie Tachot | le jeudi 08 janvier 2015 | Sites pour les professionnels
SeLoger lance sa propre application Google Glass

Après avoir conquis le marché du papier, du Minitel puis de l’Internet, le portail de petites annonces SeLoger.com s’attaque au segment des lunettes connectées en lançant, comme le promoteur Nexity, une application Google Glass entièrement dédiée à la recherche immobilière.

L’innovation fait partie de l’ADN de SeLoger.com. La preuve avec l’application adaptée à la technologie des Google Glass que le portail de petites annonces vient tout juste de lancer, en partenariat avec la société de conseil et de réalisation logicielle Niji. "Au travers de cette application, qui est née sous l’impulsion du concours interne Innov’ Academy, notre objectif est de nous positionner sur les futures expériences de recherche de logements et d’essayer d’accompagner la révolution des usages", explique Frédéric Toquin, directeur produits et innovation chez SeLoger.com. Sans encore répondre à un véritable besoin, cette nouvelle application, qui sera ouverte au grand public dès que les Google Glass seront lancées en France, fait écho au nomadisme des porteurs de projets immobiliers, qui utilisent de plus en plus leurs terminaux mobiles pour rechercher un bien disponible à la vente ou à la location. Comme pour l’application développée l’été dernier par Nexity, l’enjeu n’est pas de permettre aux utilisateurs d’initier leurs toutes premières recherches sur les lunettes connectées, mais plutôt de leur proposer un support de recherche complémentaire à ceux qu’ils utilisent déjà, afin de "s’inscrire dans une logique d’instantanéité et de temps réel", précise-t-il.

1,3 millions d’annonces dans une branche de lunettes

Les Google Glass étant équipées d’une caméra intégrée, d’un microphone, d’un écran LCD et d’un accès Internet par Wifi ou Bluetooth, les fonctionnalités que l’application offre sont nombreuses. Après s’être créé un compte sur le portail SeLoger.com et s’être identifié à l’application grâce à un QR Code, les utilisateurs peuvent, par une pression du doigt sur le pavé tactile d’une des branches de lunettes, accéder aux 1,3 millions d’annonces immobilières du site, lancer une recherche vocale, consulter la liste des agences immobilières et des biens disponibles à proximité d’eux, écouter la description d’un bien via une lecture audio, visualiser les logements retenus à partir d’une banque d’images panoramiques à 360°, contacter les professionnels par téléphone pour organiser une visite, lancer la fonction GPS pour se rendre physiquement aux rendez-vous, réaliser des comptes-rendus de visites illustrés de photos… "Et ce n’est que le début", prévient Frédéric Toquin. Dans la prochaine version de l’application, la vidéo devrait faire son entrée et permettre aux particuliers de visiter virtuellement des biens de manière plus immersive. Le concept de geofencing, qui consiste à pousser des informations ici des annonces immobilières en fonction de la localisation de l’utilisateur, devrait, lui aussi, être développé.

 

Transférer cet article à un ami