Immobilier d’entreprise : des signes de frémissement


Par Aurélie Tachot | le mercredi 16 octobre 2013 | Sites pour les professionnels
Immobilier d’entreprise : des signes de frémissement

Délais de décision raccourcis, optimisme des dirigeants… Les résultats du baromètre annuel du site d’annonces immobilières BureauxLocaux.com révèlent des signes annonciateurs d’une reprise du marché de l’immobilier d’entreprise en 2014.

"Après une période 2012-2013 au ralenti, notre baromètre met en lumière une nouvelle dynamique dans les recherches immobilières des entreprises", se réjouit Audrey Blanchard, directrice déléguée du site d’annonces BureauxLocaux.com, qui enregistre 90 000 visites par mois. Menée entre juin et septembre dernier auprès de 351 dirigeants d’entreprises, la 5e édition de cette enquête annuelle indique que les décideurs anticipent un retour à la croissance de leur société. "Près de deux tiers des recherches sont motivées par une perspective de développement économique, contre moins de la moitié en 2012", commente-t-elle.

Les baux précaires privilégiés

Comme les dirigeants sont moins attentistes que l’année précédente, les délais de décision se raccourcissent : 54 % se donnent moins de six mois pour trouver de nouveaux locaux, contre 44 % en 2012. A peine 20 % d’entre eux se donnent un délai supérieur à un an pour concrétiser leur projet immobilier, soit 13 points de moins qu’en 2012. Si les dirigeants d’entreprise sont gagnés par l’optimisme, ils restent toutefois relativement prudents : la location reste plébiscitée par 53 % des entreprises, preuve en est que la frilosité est encore d’actualité. "Un nombre croissant de dirigeants hésite à s’engager sur le long terme, ce qui se traduit par un appétit pour les baux précaires et de courte durée", décrypte Audrey Blanchard. D’après le baromètre du site BureauxLocaux, qui dénombre 15 000 annonces immobilières, un quart des entreprises envisage en effet cette solution, soit trois fois plus qu’en 2012.

Des recherches guidées par Internet

Sans surprise, le web reste le canal de recherche préféré des entreprises à la recherche de bureaux, quelle que soit leur surface. "Le baromètre révèle que deux tiers des sondés consultent moins de trois sites Internet, 40 % effectuent leurs recherches en dehors de leur temps de travail et un dirigeant sur cinq reçoit et consulte les annonces immobilières depuis son mobile ou sa tablette", poursuit Audrey Blanchard. Alors que le bien-être en entreprise est, depuis une poignée d’années, au cœur des préoccupations des dirigeants, la définition du bureau semble, elle aussi, évoluer. Guillaume Poitrinal, ancien PDG d’Unibail-Rodamco, prévoit de futurs espaces de travail "plus connectés, plus ouverts et moins hiérarchisés."

 

Transférer cet article à un ami