OùHabiter.com : ce nouveau portail gratuit fait le pari de la géolocalisation


Par Gaëlle Fillion | le mardi 23 septembre 2014 | Sites pour les professionnels
OùHabiter.com : ce nouveau portail gratuit fait le pari de la géolocalisation

En partie inspiré des très pointus sites américains Trulia et Zillow, OùHabiter propose aux agents de diffuser et de géolocaliser gratuitement leurs annonces, sans pour autant leur imposer de renseigner l’adresse exacte des biens. Une approche novatrice qui répond à une demande grandissante des internautes acquéreurs… et offre des perspectives à l’immobilier sur mobile.

Un projet sérieux

Aux Etats-Unis, les portails sont capables de fournir une mine d’informations sur l’environnement des biens à vendre, y compris le taux de réussite au bac du lycée de secteur ou le taux de criminalité dans le quartier. Inimaginable en France ? "Nous avons trouvé une solution, non pas pour apporter la totalité des informations aux internautes car c’est impossible sans l’adresse, mais au moins une partie" explique Arnaud Debureaux, le fondateur du portail. Si l’utilisation d’un tel filtre sémantique n’est pas tout à fait pas nouvelle – Logic-Immo génère par exemple une carte pour ses annonces avec les services à proximité – OùHabiter prend le parti de placer la géolocalisation au cœur de son approche. Lorsqu’il lance une recherche, l’internaute ne tombe pas sur une liste d’annonces déroulantes mais sur une carte dynamique. "Nous sommes un anti-SeLoger et une alternative gratuite au BonCoin avec la géolocalisation" résume le fondateur. Lancée en juin dernier, après 6 mois d’ajustements en bêta et près de deux ans de développement, cette start-up auto-financée basée à Caen possède déjà une équipe structurée : développeurs, expert SEO, community manager, webmarketeur…

Bientôt 200 000 annonces en ligne

"Nous avons développé des passerelles avec les logiciels immobiliers et avons un bon taux de retour avec 300 ou 400 utilisateurs. Principalement des agences indépendantes et des petits réseaux" observe le fondateur. Pas étonnant, puisque le site est aujourd’hui 100 % gratuit et réservé aux professionnels. A terme, OùHabiter compte se financer par des annonces premium et au travers d’un modèle économique d’intermédiateur – via la vente de leads qualifiés de vendeurs souhaitant confier leur projet à un agent immobilier. La start-up est d’ailleurs en train d’acter des partenariats pour initier la monétisation d’ici la fin de l’année. "Jusque-là, notre priorité était de valider notre technologie, puis d’augmenter le nombre d’annonces" explique Arnaud Debureaux. Le site qui accueille aujourd’hui 300 visiteurs uniques par jour vise à terme 70 000 visiteurs uniques par mois, "soit 0,5 % du marché". Pour ce faire, le fondateur compte sur sa solide expérience SEO et sur une levée de fonds qui devrait intervenir courant 2015.

 

Transférer cet article à un ami