SurfacePrivee innove avec un nouveau site tout en images


Par Gaëlle Fillion | le mercredi 15 octobre 2014 | Sites pour les professionnels
SurfacePrivee innove avec un nouveau site tout en images

Ce média d'annonces immobilières né en début d'année à travers une offre hybride s'était déjà distingué avec une application mobile particulièrement innovante. Alors qu'il a mis la main cet été sur le réseau de magazines Immoxia, SurfacePrivée vient de lancer une nouvelle version de son site web qui place la photo au centre du jeu et fait le choix d'une tarification à la performance.

Recherche par l'image

Le nouveau Surfaceprivee.com ne s’embarrasse pas avec du texte. Chaque annonce apparaît dès la homepage au travers d'une image, qui ne dévoile la localisation, le prix et le type de bien qu'au passage de la souris. Les photos apparaissent ainsi par milliers, au rythme du défilement vertical de la page. "Nous avons voulu répondre aux attentes des internautes en termes d'ergonomie, de rapidité et de qualité des images. Nous avons voulu faire un parallèle avec Google Images qui est un excellent moteur de recherche pour l'immobilier", explique Julian Rodriguez, Directeur Marketing de SurfacePrivée. Contrairement au pionnier américain de la recherche par photo, HouseHappy, qui a réduit les possibilités de filtrage au strict minimum géographique, SurfacePrivée offre tout de même la possibilité de trier les images au travers d'un moteur de recherche classique : achat/location, localisation, type de bien, nombre de pièces, budget, etc. "Nous avons basé notre stratégie de référencement naturel sur la sémantique, en essayant de coller concrètement aux usages de recherche des internautes", souligne Julian Rodriguez.

La gestion du volume : un défi ?

Par défaut, le site fait le choix de trier les annonces par prix décroissants. Résultat : des biens de prestige à plusieurs millions d'euros arrivent en haut de l'écran. "Notre site s'adresse à tout type de biens", assure toutefois Julian Rodriguez. "C'est plus sympathique pour l'internaute de voir une villa avec piscine lorsqu'il arrive sur le site, plutôt que sur un parking (…) Depuis que nous avons lancé cette V2, le taux de rebond a d'ailleurs fortement baissé", ajoute-t-il. Autre parti-pris : l'absence de publicité, pour mieux capter l'attention de l'internaute. Si le site apparaît esthétiquement impeccable aujourd'hui avec ses quelques 13000 annonces en ligne, il n'en demeurera pas moins dépendant de la qualité des photos immobilières des agents...qui ont encore parfois du mal à en faire une priorité.

Monétisation à horizon mars 2015

A terme, les agents immobiliers n'achèteront pas un abonnement ou un pack d'annonces à SurfacePrivée mais confieront l'intégralité de leur portefeuille pour ne payer in fine que les contacts "qualifiés" générés chaque mois. L'entreprise ne veut toutefois pas encore déflorer les modalités de l'offre tarifaire et de l'outil de tracking qui seront lancés en début d'année prochaine. Pour l'heure, le site est gratuit pour les clients du magazine de la marque. Au 15 octobre, il accueillera en outre les près de 200 000 offres d'Immoxia.com. "D'autres partenariats forts sont en cours de signature", conclut Julian Rodriguez.

 

Transférer cet article à un ami