"Le Guide Couder a pour objectif de remettre en valeur la profession immobilière", René-Michel Couder


Par Stéphanie Marpinard | le vendredi 03 mai 2013 | Sites pour les professionnels
"Le Guide Couder a pour objectif de remettre en valeur la profession immobilière", René-Michel Couder

Créé en 2007 par un consultant en marketing, le Guide Couder, accessible sur Internet et inspiré du Guide Michelin, entend recenser de manière impartiale une sélection des agences immobilières de qualité. René-Michel Couder, initiateur du projet, nous présente la nouvelle édition de son guide.

Comment est né le Guide Couder ?

Tout à fait par hasard, en 2007, au cours d’une mission auprès d’agents immobilier en tant que consultant en marketing et stratégie commerciale. Ces derniers m’ont fait part de leurs difficultés à se distinguer par la qualité de leur travail, puisque aujourd’hui les médias sont accessibles à n’importe quel agent immobilier, qu’il soit bon ou mauvais. Ils m’ont donc demandé de réfléchir à la mise en place d’un outil qui leur permette de se démarquer. Après plusieurs brainstormings, nous avons eu l’idée de créer un guide, basé sur le même concept que le Guide Michelin, qui consiste à valoriser les professionnels de l’immobilier qui le méritent. Cela fait 7 ans que je me bats aujourd’hui pour créer un véritable Michelin de l’immobilier, dans l’objectif de remettre en valeur toute la profession immobilière.

Comment les agences immobilières sont-elles sélectionnées ?

Seules les agences indépendantes peuvent être intégrées dans le guide. Nous ne prenons pas en compte les réseaux de franchisés, car si une enseigne est présente dans le guide, les clients risquent de ne pas faire la différence entre le nom de l’enseigne en général et la franchise sélectionnée. Nous tenons compte, en premier lieu, de l’avis de la clientèle qui est invitée à répondre à un questionnaire sur notre site Internet. Nous en recevons 3 ou 4 par jour. Ce sont donc les propriétaires, les acquéreurs ou les locataires eux-mêmes qui jugent directement de la qualité du travail effectué par les professionnels. Le Guide Couder téléphone ensuite à chaque client, et ne tient compte que des avis crédibles et justifiés. Contrairement au Guide Michelin, il serait invraisemblable de se faire passer pour un faux client car l’agent immobilier s’en apercevrait immédiatement. Nous avons également mis en place un système de parrainage, de sorte qu’une agence qui est déjà présente dans le guide peut nous conseiller l’un de ses confrères.

Quel est votre modèle économique ?

Il n’y en a pas. Je réponds à un besoin, je ne cherche pas pour l’instant à faire de l’argent. Le Guide Couder se veut totalement impartial et ne réclame aucune redevance ou cotisation aux agences sélectionnées, à l’image du Guide Michelin. C’est pour cette raison que celui-ci n’avait jamais été copié jusqu’à présent. Pour lancer un tel guide, il faut d’abord s’investir pendant plusieurs années pour mettre en valeur des professionnels de qualité. Ensuite, lorsque le guide sera suffisamment connu, l’argent pourra rentrer. Les secteurs de l’habitat, de l’architecture ou encore, des entrepreneurs pourraient ainsi être intéressés pour faire de la publicité dans notre guide.  

Quelles sont vos perspectives en termes de développement ?

Aujourd’hui, nous avons rentré un peu plus de 450 agences dans le guide et nous en avons sorti une cinquantaine, car elles ne répondaient pas à notre charte de qualité. Le fait de ne pas dépendre d’elles financièrement nous permet d’être extrêmement sélectif. D’ici 2015, nous nous sommes fixés un numerus clausus de 3 000 agences immobilières. Pour atteindre notre objectif, nous avons lancé l’Association des Professionnels Immobilier de Qualité dont le but est de doter le guide de nouveaux moyens de communication.

Transférer cet article à un ami