L’emploi immobilier se joue sur Recrutimmo


Par Aurélie Tachot | le mardi 31 juillet 2018 | Sites pour les professionnels
L’emploi immobilier se joue sur Recrutimmo

Fondé il y a deux ans par un ancien DRH, le site Recrutimmo rassemble plus de 26 000 offres d’emploi dans l’immobilier. Si les opportunités pour les agents immobiliers ne sont pas encore nombreuses, elles devraient monter en puissance ces prochains mois. Le jobboard venant de boucler une levée de fonds de 600 000 euros auprès d’investisseurs privés.

Il y a deux ans, le secteur de l’immobilier accueillait, presque en catimini, un nouvel acteur : Recrutimmo. ʺAprès avoir été DRH, j’ai acheté plusieurs agences immobilières. Le problème majeur était que je n’arrivais pas à staffer mes équipes. A l’époque, je diffusais des offres d’emploi dans des jobboards généralistes, je confiais le sourcing à des cabinets de recrutement, je distribuais même des annonces dans des boîtes aux lettres… Puisque rien ne fonctionnait, j’ai décidé de créer un site emploi propre à mes agences. Comme cette approche m’a permis de récolter beaucoup de CV, je suis allé plus loin et j’ai lancé, en septembre 2016, Recrutimmoʺ, raconte Antoine Mesnard, co-fondateur du site. Une décision bien sentie puisque le jobboard compte aujourd’hui Nexity, Foncia, Orpi, Stéphane Plaza Immobilier, Guy Hoquet comme clients.

Un vivier de 15 000 professionnels

Au total, le jobboard diffuse plus de 26 000 offres dans l’immobilier (au sens large), notamment dans la promotion, le property management, la construction… Tout comme les notaires, les agences immobilières constituent évidemment une cible pour le site emploi. ʺElles pèsent 3 % des deux millions d’emplois dans le secteurʺ, précise Antoine Mesnard. Le modèle économique de Recrutimmo est très lisible : moyennant un abonnement mensuel compris entre 99 et 500 euros en fonction des volumes de recrutements, les recruteurs ont un accès illimité aux services du site : consultation de la CVthèque, aujourd’hui composée de 15 000 CV d’agents immobiliers, de gestionnaires locatifs et de property managers, diffusion d’offres d’emploi, recherche de candidats via la géolocalisation, communication dédiée sur les réseaux sociaux… Un éventail de services qui devrait encore s’enrichir.

Les qualités de savoir-être bientôt valorisées

Grâce à une levée de fonds de 600 000 euros réalisée auprès d’investisseurs privés dont ses propres clients, le jobboard espère élargir sa cible (ingénieurs d’études, bailleurs sociaux…) mais aussi lancer de nouveaux outils. ʺNous aimerions permettre aux entreprises de communiquer sur leurs valeurs RH, via une page dédiée où elles pourraient diffuser des témoignagesʺ, illustre le co-fondateur. De nouveaux critères de sélection feront également leur apparition sur le site emploi : les « soft skills » trouveront notamment leur place. Pour aider les professionnels de l’immobilier dans leurs démarches de recherche d’emploi, Recrutimmo, qui a été à l’origine de 800 recrutements en 2017, prévoit enfin de muscler son contenu. Autant d’ingrédients qui devrait permettre au site d’atteindre son objectif : enregistrer 90 000 CV de moins de 6 mois d’ici trois ans. 

Transférer cet article à un ami