Immobilier de luxe : la France séduit de nouveau


Par Aurélie Tachot | le mercredi 09 avril 2014 | Sites pour les professionnels
Immobilier de luxe : la France séduit de nouveau
Cocorico ! D’après le second volet d’une étude réalisée par Lux-Residence.com, les acheteurs les plus fortunés envisagent de nouveau d’investir en France, qui figure à la seconde place des pays les plus attractifs en matière d’immobilier de prestige.

La France aurait-elle retrouvé son aura ? Une étude menée en mars par Lux-Residence.com auprès d’un échantillon de 152 personnes souhaitant acquérir un bien de prestige révèle que l’Hexagone séduit de nouveau les acheteurs les plus aisés. Sur le marché immobilier de luxe, la France occupe la seconde place des pays les plus attractifs, juste derrière l’Espagne et devant les Etats-Unis. "Depuis le mois de décembre, nous assistons au retour des acheteurs français expatriés à l’étranger, qui sont bien décidés à profiter des opportunités qu’offre le marché hexagonal, en l’occurrence une offre plus importante de biens et des prix de nouveau raisonnables", commente Laurent Demeure. Pour le président de Coldwell Banker France, le pari était loin d’être gagné. "Notre pays a traversé une zone de turbulences qui a rebuté les acheteurs comme les investisseurs. La loi Alur a envoyé des signaux négatifs et a indirectement encouragé les acquéreurs à se positionner vers d’autres secteurs comme Londres", précise-t-il. La confiance envers le marché immobilier français semble toutefois retrouvée : 57 % des sondés projettent aujourd’hui d’y acheter une résidence principale et 26 % ciblent une résidence secondaire, notamment sur la Côte d’Azur, la Provence et la région parisienne, qui concentrent la majorité des intentions d’achat.

Une perception plus optimiste du marché

L’étude indique, par ailleurs, que la perception qu’ont les acheteurs fortunés du marché immobilier français est plutôt bonne : 69 % estiment que c’est le moment adéquat pour acquérir un bien de prestige (contre 57 % en  2013) et 66 % pensent que le marché actuel est favorable aux acheteurs. Et pour cause : d’après ces richissimes porteurs de projets, qui tirent majoritairement leurs revenus d’une activité professionnelle, de nombreux indicateurs sont au vert. "Selon eux, le choix des biens est étendu, le contexte économique futur est moins dégradé et les prix sont devenus plus réalistes", résume Séverine Amate, responsable de la ommunication de Lux-Residence.com. Le prix des biens est pourtant loin d’être le premier critère de sélection de ces acheteurs premium, dont un quart dispose d’un budget supérieur à 2,5 millions d’euros. La qualité du bâti, l’environnement et la vue sont les trois facteurs prédominants pour plus de la moitié des acquéreurs. En plus de prouver que la France jouit d’une belle renommée à l’international, cette étude laisse entrevoir un frétillement du marché, pour Laurent Demeure. "Le marché immobilier du luxe est spécifique mais anticipe les tendances et joue un rôle de locomotive sur le marché d’ensemble", conclut-il.

Transférer cet article à un ami