Côte & Littoral : un site de niche avec une tarification à la performance


Par Gaëlle Fillion | le mardi 27 mai 2014 | Sites pour les professionnels
Côte & Littoral : un site de niche avec une tarification à la performance

A première vue, Côte & Littoral est une jolie plateforme, qui répond aux codes exigeants de l’immobilier haut-de-gamme. Mais au-delà des enjeux d’image, le site se distingue par une stratégie de pointe en matière de SEO. Moins d’un an après sa création, il dévoile sa deuxième version enrichie d’un module d’estimation des prix de l’immobilier "bord de mer".


N°1 sur Google ?

En juillet 2013, cette start-up bretonne lançait son nouveau site malgré un marché morose. "Il y a une forte demande sur les occurrences relatives à la proximité de la mer ou de la plage", explique David Le Métayer, co-fondateur de Côte & Littoral. Le site, qui rassemble aujourd’hui 6000 annonces, se targue d’arriver en première position des moteurs de recherche sur la base du mot-clé "maison bord de mer" par exemple. "Nous reprenons les annonces une à une, pour retravailler les titres et les textes dans une perspective d’optimisation du référencement et pour vérifier la qualité des images", nous explique-t-il. 

Un parti-pris : ni particuliers ni mandataires

Côte & Littoral revendique 170 clients, principalement des réseaux d’immobilier de prestige ou des grandes agences de stations balnéaires. Pour leur assurer un maximum de visibilité, le site leur promet de traiter avec un nombre limité d’agences. Un numérus clausus déterminé en fonction de la taille du marché local : "30 places pour les Alpes Maritimes et 10 places pour la Somme par exemple", indique l’autre fondateur, Arnaud Vienne. Au terme d’une période de test de 60 jours, les nouveaux clients peuvent ensuite poursuivre sans engagement sur la base d’une tarification à la performance, calculée notamment sur le nombre de contacts générés. Face aux concurrents positionnés sur le prestige, Propriétés de France ou Lux-Résidence notamment, Arnaud Vienne assure que son site est globalement "deux fois moins cher". Côte & Littoral rassemble 44 000 visites par mois, "avec l’objectif de dépasser les 50 000 d’ici l’été", ajoute-t-il.

Des services qualitatifs sans surcoût

Côte & Littoral propose en outre un service d’intermédiation pour les vendeurs qui cherchent une agence locale pour leur bien en bord de mer. Cette mise en contact n’est pas rémunérée sur une commission à la vente, mais est incluse dans le forfait global. Au cœur de la deuxième version du site, un outil gratuit permettant de déterminer en temps réel le prix moyen des marchés locaux de biens situés en bord de mer vient d’être intégré. "Cet indicateur qui n’existe nulle part ailleurs" conclut Arnaud Vienne. Pour l’heure, il n’est accessible que sur les secteurs qui rassemblent un gros volume d’annonces. 

 

Transférer cet article à un ami