4 min 30 avec Karine Reffet, directrice communication de SeLoger


Par Laurent Pilliet | le vendredi 05 avril 2013 | Sites pour les professionnels
4 min 30 avec Karine Reffet, directrice communication de SeLoger

SeLoger ne connaît pas la crise. En 2012, le portail leader a dépassé pour la première fois de son histoire la barre des 100 millions d’euros de chiffre d’affaires. Karine Reffet nous explique les raisons de cette bonne santé et nous révèle les objectifs très ambitieux de SeLoger pour 2013.

Avec une croissance de 12% en 2012, SeLoger a su tirer son épingle du jeu dans un marché immobilier très tendu. Et la crise s’annonce longue. Le nombre de transactions devrait rester bas en 2013, de l’ordre de 600 000 avec des prix orientés à la baisse. Pour SeLoger, la baisse devrait être de 5 à 10%, avec de fortes disparités régionales. Les prix ne s’écroulent pas du fait de la demande structurellement soutenue chez nous : les couples divorcent, les familles font des enfants… 

SeLoger profite désormais de la forte ambition internationale de son nouvel actionnaire Axel Springer. Le géant des médias allemand, qui possède entre autres Aufeminin.com et StepStone, s’était emparé de SeLoger en janvier 2011. La pépite du web français a été valorisée à 633 millions d’euros dans l’opération. Axel Springer possède aujourd’hui des sites majeurs dans sept pays. Le dernier pays en date étant la Belgique : en novembre 2012, Axel Springer déboursait 127,5 millions d’euros pour racheter Immoweb, le portail immobilier numéro 1 en Belgique.

Mais SeLoger sait que sur un marché en perpétuel mouvement, la première place n’est jamais acquise. L’heure est donc à l’investissement. Trois chantiers sont prioritaires : le mobile, la communication pour renforcer la marque et la croissance sur de nouvelles activités en France. Sur ce dernier point, des acquisitions ciblées sont envisagées.

Karine Reffet, la directrice communication, nous explique comment SeLoger a résisté à la crise et lève le voile sur les priorités pour 2013.

Transférer cet article à un ami