3 millions d'acheteurs en janvier 2016


Par Laurent Pilliet | le lundi 21 mars 2016 | Sites pour les professionnels
3 millions d'acheteurs en janvier 2016

Logic-immo.com vient de dévoiler les résultats de la 18ème vague de son Observatoire du Moral immobilier réalisé avec TNS Sofres. Tous les indicateurs sont au vert : les prix ont baissé, les taux sont au plus bas, les acquéreurs reviennent en nombre…Pourtant, la reprise est lente à se dessiner. La confiance fait encore défaut. Focus sur les 7 chiffres clés à retenir de ce nouvel Observatoire.

Depuis janvier 2011, TNS Sofres prend le pouls des futurs acquéreurs pour établir des prévisions à 6 mois sur le marché de l'immobilier. Un exercice rare, délicat mais toujours intéressant. Ainsi, pour la nouvelle vague de cette enquête, 1248 personnes ayant un projet d’acquisition d’un logement d’ici à 1 an ont été interrogées en janvier 2016. Cet échantillon est représentatif. Voici les 7 chiffres clés à retenir des résultats.

  1. 3 millions d'acquéreurs
    Les intentions d'achats repartent fortement à la hausse avec 50% d'acheteurs en plus. Il n'y en avait que 2 millions en octobre 2015. Un regain expliqué par les taux bas et l'arrêt de la hausse des prix.

  2. 2 millions de vendeurs
    Le nombre de vendeurs a aussi progressé, mais que de 25%, passant de 1,5 million en octobre 2015 à 2 millions en janvier 2016. La forte différence d'un million, entre les acheteurs et les vendeurs, laisse espérer un beau printemps.

  3. 37% des acquéreurs motivés par les taux
    Les taux très faibles, 2,33% en janvier 2016, motivent 37% des acquéreurs de passer à l'acte. Un chiffre paradoxal. En avril 2015, alors que les taux étaient à 2,34%, ils étaient 46% à avouer être motivés par les taux. Les acquéreurs s'habituent ainsi aux taux incroyablement bas. Et seuls 4 acheteurs sur 10 pensent que les taux pourraient remonter.

  4. 1 acquéreur sur 2 mise sur la stabilisation des prix
    Quant aux prix, 55%des acquéreurs misent sur une stabilisation sur les 6 prochains mois. Après une baisse progressive depuis 4 ans, les prix en 2015 se sont stabilisés et la majorité des acheteurs pensent que la situation n'évoluera pas à court terme.

  5. 31% ne savant pas s'ils sont éligibles au PTZ élargi
    Le gouvernement pour favoriser le retour des primo-accédants sur le marché, a fortement élargi les conditions d'accès au Prêt à Taux Zéro. Toutefois, 31% des futurs acquéreurs ne savent pas s'ils sont éligibles ou pas au nouveau PTZ. Un manque de communication qui ne peut que nuire.

  6. 46%prêts à se lancer dans de grands travaux
    Dans l'ancien, pour bénéficier du PTZ élargi, il faut réaliser d'importants travaux. Ils doivent représenter 25% du coût total de l'opération. Or 46% des acquéreurs se disent prêts à se lancer dans d'importants travaux. Rassurant.

  7. 69% des personnes pensent que c'est le bon moment pour acheter

Toutes ces conditions favorables font qu'en janvier 2016 69% des futurs acheteurs pensent que c'est le bon moment pour acheter. Un chiffre élevé mais en nette baisse par rapport au 80% d'avril 2015. Même si tous les ingrédients semblent réunis, le printemps risque de se révéler très indécis. Il faudra tout l'art des agents immobiliers pour convaincre les acheteurs hésitants de passer à l'acte.

Transférer cet article à un ami