Comment transformer simplement ses annonces immobilières en vidéo ?


Par Gaëlle Fillion | le jeudi 29 novembre 2012 | Vidéo Immo
Comment transformer simplement ses annonces immobilières en vidéo ?

Agence historique de contenus web pour l’immobilier, Previsite a développé un outil qui permet de générer une annonce vidéo, puis de la diffuser sur les portails Internet via YouTube. L’avantage ? L’autonomie. Car contrairement à Facebook, l’agence immobilière gagne en visibilité, sans mobiliser de ressources internes.

La vidéo au service du référencement
« Ce n’est pas nouveau puisque le dispositif a été conçu en 2009 » explique Eric Calosci, PDG de Previsite. Il y a quelques mois pourtant, l’agence a revu son offre YouTube, dont le potentiel pour le secteur immobilier semble supérieur aux autres réseaux sociaux. Le savoir-faire de Previsite consiste à relier automatiquement la chaîne YouTube d’une agence à son logiciel immobilier pour transformer le contenu texte et image d’un bien en vidéo. Animation des photos, transitions, musique, voix off automatisée … Tout est prévu pour générer sans tournage un film animé, voué à être multidiffusé sur les portails immobiliers. Certes, la marge de manœuvre créative est limitée. Mais l’offre vise avant tout la performance web. « Nos clients peuvent choisir entre 12 modèles différents » tempère Eric Calosci qui rappelle toutefois que son cœur de métier est la gestion des flux sur le web et non la communication. Présente dans 22 pays à travers un réseau de revendeurs, l’agence a déjà généré plus d’1,2 millions d’annonces YouTube. « Century 21 a 55 000 vidéos, et Era près de 17 000 » souligne le dirigeant. Prévisite facture environ 50 € mensuels pour un volume de 100 annonces. Les prix seraient les mêmes qu’il s’agisse d’un réseau international ou d’une agence indépendante.

Facebook : fausse bonne idée ?
« Nous avons déjà créé les pages Facebook de 3000 agences » se félicite Eric Calosci, qui admet toutefois devoir faire face à un taux important de désabonnement. Si ce réseau social reste un outil intéressant pour les agences immobilières, il requiert toutefois un investissement en temps pour animer la page avec des informations locales ou recruter des fans. Sans parler des équipes qu’il faut former. Pas étonnant que l’offre YouTube ait le vent en poupe.

Le cheval de bataille de Prévisite  pour 2013 : la multidiffusion d’annonces à l’international. Les riches étrangers représentent en effet une part croissante des acquéreurs en France. « On est seulement trois dans le monde à s’intéresser à ce marché » constate Eric Colasci. A suivre.

Transférer cet article à un ami