OptimHome repense son image de marque


Par Elodie Buzaud | le jeudi 27 septembre 2018 | Réseaux - Franchise
OptimHome repense son image de marque

Alors que la holding du groupe Pinault Artemis est en phase finale de négociation avec le groupe LFPI pour la cession de son pôle immobilier Digit RE, son réseau de mandataires OptimHome présente sa nouvelle stratégie de marque, orientée vers l’humain, qu’il soit client ou conseiller. 

Le réseau de mandataires OptimHome fait peau neuve. Il arbore, en cette rentrée, une nouvelle identité graphique, un nouveau site corporate et une campagne de communication qui met l’accent sur les moments de vie : premier appartement, mutation professionnelle, mariage... Un plan d’actions orienté vers l’humain, qui s’accompagne d’un nouveau moteur de recherche de biens – appelé moteur « de cœur » – et de nouveaux critères : luminosité, calme, proximité des écoles, quartier commerçant, connectivité, cartographie isochrone (sélection de biens en fonction de la durée de trajet déterminée entre plusieurs points), etc. 

A chaque profil ses critères !

Le moteur de recherches d’OptimHome permet d’effectuer une sélection de biens en fonction de quatre profils : étudiant, jeune actif, famille ou senior. A chaque profil correspondent différents critères. Par exemple, le profil « jeune actif » sélectionne les biens connectés, proches de lieux de vie et des transports en commun. Le profil « étudiant » choisit ceux proches des lieux d’études. Le profil « famille » favorise les biens proches des écoles et des commerces. Enfin, le profil « senior » met en avant les biens dans un environnement calme et sécurisé. De quoi être « ouvert au bonheur », comme l’affirme la nouvelle signature du réseau OptimHome, décidément très attentif à la satisfaction client. 

Une approche personnalisée pour les conseillers

Tout comme les clients, les 1400 conseillers en immobilier d’OptimHome verront, eux aussi, les outils qui leur sont dédiés, évoluer pour être plus adaptés à leurs besoins. « Quand nous recrutons un conseiller déjà professionnel de l’immobilier, nous adaptons le parcours d’intégration à son niveau d’expertise pour qu’il n’ait pas à suivre la formation de base destinée aux non-experts qui débutent dans le métier », illustre Olivier Colcombet, président d’OptimHome. Avant d’ajouter : « il y a cinq ans, le recrutement de conseillers était un recrutement de masse. Aujourd’hui, nous nous adressons à des individus qui ont des profils et des besoins différents. » 

Capitaliser sur le Big Data

Toujours dans cet esprit de s’adapter aux besoins des personnes, OptimHome compte davantage capitaliser sur les technologies du big data. Des données sur les clients seront, par exemple, utilisées pour mieux connaître et anticiper leurs cycles de vie et leur envoyer des campagnes ciblées. Les vendeurs auront, quant à eux, la possibilité de suivre leur projet de vente en accédant à des statistiques sur la performance de l’annonce du bien et le compte-rendu en temps réel des visites. Les conseillers pourront, enfin, suivre leur parcours de formation grâce à un logiciel de suivi en ligne. 

Objectif : 70 millions d’euros en 2020 

Avec cette nouvelle stratégie, le groupe Digit RE, qui regroupe notamment les marques Capifrance, Refleximmo, Immobilier Neuf et Coworkimmo, devrait atteindre ses objectifs : 30 000 transactions, 220 millions d’euros de chiffre d’affaires de transaction et 5 000 conseillers en 2020, contre 20 000 transactions, 160 millions d’euros de chiffre d’affaires de transaction et 1 300 conseillers en 2017. Des objectifs auxquels OptimHome devrait contribuer à hauteur de 70 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020, contre 52 millions actuellement. 

Transférer cet article à un ami