Nestenn poursuit son développement à l’international


Par Calixte de Procé | le mercredi 15 mai 2019 | Réseaux - Franchise
Nestenn poursuit son développement à l’international

Né de la fusion des réseaux Solvimo et AVIS-Immobilier, le groupe Nestenn poursuit son développement. Avec 23 agences créées depuis novembre 2018, l’enseigne affirme ses ambitions : compter 600 agences d’ici 2023. Une croissance qui s’étend au-delà des frontières puisqu’après les États-Unis et l’Île Maurice, le groupe annonce l’ouverture d’une agence au Sénégal. 

Après le regroupement, place au développement ! Créé en 2017, le groupe Nestenn, né de la fusion de Solvimo et AVIS-Immobilier, poursuit l’extension de son réseau de franchises immobilières en France comme à l’international. Depuis novembre 2018, l’enseigne a ouvert 23 nouvelles agences en France et projette d’en ouvrir 27 autres d’ici fin 2019. Après les États-Unis (Miami) et l’Île Maurice, le groupe projette de s’implanter à Saly, au Sénégal. « À l’étranger, nous délivrons des contrats de licence de marque permettant aux agences de bénéficier de notre marque et de notre savoir-faire en matière de marketing et de technologie », explique Olivier Alonso, président du groupe Nestenn. Une présence hors des frontières que l’enseigne souhaite renforcer dans les années à venir avec, en ligne de mire, le Portugal.« C’est une destination qui séduit de plus en plus de Français et nous y voyons un très fort potentiel. »En parallèle, Nestenn compte se développer dans de nouvelles villes aux États-Unis et couvrir la totalité de l’Île Maurice d’ici trois ans.

Les syndics et gestionnaires également séduits

Aujourd’hui, l’enseigne attire aussi bien les agents immobiliers débutants que les plus expérimentés. « Ils sont séduits par notre marque haut de gamme, nos redevances intéressantes (5 %) et notre environnement technologique », analyse Olivier Alonso. La promesse d’augmenter leurs revenus finit de les convaincre. « Nos agents immobiliers ont augmenté leur chiffre d’affaires de 30 à 200 % en l’espace de 24 mois », avance-t-il. Le tout avec un droit d’entrée à 10 000 euros HT pour un agent immobilier et de 18 000 euros HT pour un créateur d’agence. Reste que la stratégie du groupe est de se déployer de manière raisonnée, quoique massivement. Chaque candidat est reçu par l’enseigne qui étudie les profils : historique, emplacement existant, échange sur les valeurs…« Un partenaire qui souhaite juste une franchise ne nous intéresse pas. Nous voulons des professionnels qui répondent à certaines valeurs communes : proximité, engagement, respect, professionnalisme, transparence… », prévient Olivier Alonso. A noter que le groupe Nestenn séduit également de plus en plus de gestionnaires et de syndics. « C’est une grande tendance que nous observons. Ces acteurs veulent développer leur propre service de transaction car ils passent à côté de tout un marché. Nous les aidons à monter une équipe et à mettre en place un service de transaction, tout en conservant le nom du syndic », indique-t-il.

Transférer cet article à un ami