Paroles d'agent - "Casser les codes de l’immobilier traditionnel", Christophe Campuzan, PDG de mymarseille.com


Par Priscilla Reig | le mercredi 19 novembre 2014 | Réseaux - Franchise
Paroles d'agent - "Casser les codes de l’immobilier traditionnel", Christophe Campuzan, PDG de mymarseille.com

Plus grande vitrine immobilière à Marseille, mymarseille.com vit dans un esprit start-up avec sa cinquantaine de collaborateurs. L’agence immobilière veut travailler autrement et offrir un maximum de services 100% marseillais aux clients. Une formule gagnante.

"Une agence immobilière nouvelle génération, basée sur le service", c’est comme ça que Christophe Campuzan, PDG de mymarseille.com définit sa structure. La rencontre avec le client débute souvent sur Internet. Le site de l’agence regroupe plus de 3700 annonces de vente et de location dans la deuxième ville de France. Géolocalisation, visite virtuelle en 3D des biens ou magazine en ligne sont quelques uns des plus offerts aux clients. "A côté des annonces, nous proposons des conseils de professionnels, des infos pratiques, des coups de cœur ou des idées de sorties", explique le fondateur de l’entreprise. Et ça marche, puisque 2500 visiteurs naviguent chaque jour sur le site. Ils sont près de 30 000 fans sur Facebook. 

Vendre en 3 visites

Depuis la création, il y a 4 ans, l’objectif est le même : vendre en 3 visites. "Les acheteurs potentiels se déplacent rarement pour rien car ils ont déjà visité le bien sur la Toile", indique Christophe Campuzan. L’agence immobilière est implantée en centre-ville, à proximité de la préfecture de Marseille. Un service en interne est dédié à la recherche de mandats, un avantage pour les commerciaux. Mymarseille se targue de réaliser une vente par jour. "Nous voulons casser les codes de l’immobilier traditionnel", complète son président. Les 20 commerciaux sont épaulés par un service client, des photographes, un service marketing ou un community manager en charge d’animer la page Facebook.

Pour le recrutement, l’agence immobilière mise sur le réseau. Des événements, comme les apéros recrutement ou les apéros VIP, ont lieu plusieurs fois par an. Les profils recherchés sont senior ou junior car des sessions de formation sont organisées. "Nos commerciaux sont représentatifs de Marseille et de son melting-pot de cultures", ajoute le PDG. Ouvrir la porte aux signes distinctifs et religieux permet de s’adapter aux besoins des acquéreurs. Certains agents préfèrent par exemple travailler le dimanche, au lieu du vendredi. Mymarseille revendique le titre de club de rencontres immobilières.

 

Transférer cet article à un ami