Le réseau megAgence poursuit son développement


Par Stéphanie Marpinard | le mardi 26 mai 2015 | Réseaux - Franchise
Le réseau megAgence poursuit son développement

Lancé en 2011 par Jean Lavaupot, ancien directeur France du réseau ERA et actuel président du syndicat Syremi, et Christelle Morançais, le réseau megAgence poursuit son développement avec le rachat en mars dernier du réseau Trouvé Immobilier. Avec une croissance à deux chiffres et un réseau de 275 mandataires basé dans l'Ouest de la France, megAgence ne connaît pas la crise...

Après le rachat du réseau Acovim en 2013, megAgence, basé au Mans, s'est offert le réseau Trouvé Immobilier implanté en Normandie. "Ce rachat nous permet de renforcer nos positions à l'ouest d'une ligne Lille-Bordeaux et de poursuivre notre croissance externe avec un développement beaucoup plus rapide", justifie Jean Lavaupot, président du réseau megAgence. Autre atout de cette acquisition : "Les mandataires du réseau Trouvé Immobilier travaillant sur le même logiciel métier que nous, l'intégration a été grandement facilitée", précise le président du réseau megAgence. Avec ce rapprochement, une trentaine de nouveaux mandataires ont ainsi été intégrés. 

De nouvelles acquisitions en perspective

"Cette acquisition nous a permis de booster notre début d'année puisque nous avons déjà réalisé en quelques mois un chiffre d'affaires de plus de 2 900 000 euros", déclare Jean Lavaupot. Depuis son lancement en 2011, le réseau, soutenu par l'expérience professionnelle de ses deux fondateurs, est en progression constante. "Notre premier exercice était à moins d'un million, le deuxième à deux millions, et nous avons atteint pas moins de 3 050 000 euros de chiffre d'affaires en 2014", se targue le président. Fort de ce nouveau regroupement, le réseau megAgence vise déjà les 5 millions de chiffre d'affaires d'ici la fin de l'année et ambitionne le recrutement d'une cinquantaine de nouveaux mandataires. Dans cette optique, le réseau reste à l'écoute du marché et en veille active afin d'absorber de nouveaux concurrents dans les mois à venir. "Notre objectif est de poursuivre notre développement sur le segment du résidentiel ancien et de renforcer nos positions partout où nous sommes déjà présents afin de réaliser un maillage serré et intelligent", conclut Jean Lavaupot.

Transférer cet article à un ami