La vidéo au coeur de la refonte du site de Sextant


Par Aurélie Tachot | le mercredi 15 juin 2016 | Réseaux - Franchise
La vidéo au coeur de la refonte du site de Sextant

Un an après avoir relooké son site français, Sextant se penche désormais sur son site anglais Sextant Properties. Pour susciter l’intérêt d’une clientèle internationale encline à investir en France, le réseau de mandataires a décidé de miser sur l’innovation en intégrant, à certaines annonces immobilières, des vidéos, mais aussi des plans en 3D et des visites virtuelles.

Aéré, dynamique et ergonomique : voilà comment décrire le nouveau site anglais Sextant Properties. Dédiée à une clientèle internationale cherchant un bien en France, cette 4e version, qui a été développée en responsive design, s’inspire du site français, qui avait fait l’objet d’une refonte en août 2015. "Plutôt que de dupliquer notre site français en anglais, nous avons fait le choix de l’adapter à la culture locale. Les attentes des clients internationaux étant très différentes, en partie parce que leur pouvoir d’achat est supérieur de 30 % par rapport à la clientèle française classique", explique Matthieu Cany, co-fondateur de Sextant. Si la page d’accueil a un design assez fade, elle a le mérite d’offrir un fond animé en vidéos et de montrer des scènes de la vie des Français. Pour permettre aux acquéreurs potentiels de découvrir le charme de l’Hexagone, des contenus éditoriaux vantant le mode de vie, le climat et la typologie de chaque région sont également proposés.

Faire une première sélection à distance

Le véritable intérêt de cette refonte réside dans les fonctionnalités présentes au sein des annonces. Pour s’inscrire dans la mouvance du rich media, Sextant les a agrémentées de vidéos, de plans en 3D et de visites virtuelles. "Ces outils sont pertinents pour nos clients étrangers : même s’ils ne sont pas en France pour visiter un bien, ils peuvent se rendre compte de ses caractéristiques et faire une première sélection à distance", souligne-t-il. Pour l’heure, seules quelques annonces sont concernées par ces fonctionnalités. Notamment celles des promoteurs, friands à l’idée de valoriser leurs programmes neufs de cette manière. Pour autant, Sextant souhaite généraliser ces innovations  à l’ensemble des biens de son réseau, et pas uniquement aux plus prestigieux. Pour encourager ses mandataires dans ce sens, il a développé des outils d’accompagnement. "Nous leur fournissons des guides qui leur permettent de réaliser des vidéos avec leur smartphone. Nous nous chargeons ensuite de retoucher les images et de réaliser un court montage via un logiciel dédié", indique-t-il.

L’application WhatsApp pour initier des contacts

En ligne depuis quelques jours, la nouvelle version de Sextant Properties, qui est désormais accessible depuis les smartphones et les tablettes, semble répondre aux attentes des internautes étrangers, dont la moitié navigue sur le site via un terminal mobile. "Le nombre de pages vues par visite a augmenté d’environ 30 %", se réjouit Matthieu Cany. Des premiers résultats qui encouragent le réseau à poursuivre sur ce sujet. "Nous souhaitons désormais permettre à nos clients de nous envoyer des messages via l’application de messagerie WhatsApp et, peu à peu, abandonner nos formulaires de contact", confie-t-il. En parallèle, le réseau, qui devrait doubler son nombre de transactions en 2016, planchera sur d’autres projets : le développement d’un nouveau site web dédié à la loi Pinel, la création d’un département spécialisé dans l’investissement et la refonte de son site "Le Coin du LMNP", dédié au statut de Loueur en meublé non professionnel.

Transférer cet article à un ami