La satisfaction des mandataires est toujours aussi forte


Par Aurélie Tachot | le lundi 06 juin 2016 | Réseaux - Franchise
La satisfaction des mandataires est toujours aussi forte

Une étude de Meilleursreseaux.com, publiée en partenariat avec TNS Sofres, révèle que le niveau de satisfaction des agents commerciaux travaillant au sein de réseaux de mandataires est très satisfaisant. Seule l’efficacité de l’accompagnement semble parfois faire défaut, y compris dans les enseignes les plus grandes. Explications.

Pour la seconde année consécutive, Meilleursreseaux.com s’est rapprochée de TNS Sofres pour mener un sondage de satisfaction. L’objectif ? "Récolter les avis des mandataires sur leur propre réseau et ainsi avoir une vision d’ensemble des points forts et des points d’amélioration de chaque enseigne", explique Guilain Omont, fondateur de Meilleursreseaux.com. Financée par une quinzaine de réseaux, cette enquête, qui s’appuie sur les réponses déclaratives et anonymes des agents commerciaux, dévoile que leur niveau de satisfaction globale est très bon : 96,5 % en moyenne (contre 96,8 % en 2015). Certains réseaux comme Sextant, Noovimo et I-Particuliers affichent même un taux de satisfaction record de 100 %. Des résultats réjouissants mais peu surprenants. "Dans un écosystème mature où les candidats ont le choix entre une centaine de réseaux, où les barrières à la sortie ne sont pas très grandes, il est logique que la satisfaction globale soit excellente", précise-t-il. Les résultats de cette enquête montrent, par ailleurs, que la taille du réseau impacte le niveau de contentement des agents commerciaux. "Lorsqu'une tête de réseau a moins de 100 mandataires, il peut tous les connaître personnellement. Dans ce cas, les détracteurs sont forcément moins nombreux et il est logique que le taux de satisfaction soit supérieur aux réseaux de taille plus importante", constate-t-il.

86,7 % convaincus par l’efficacité de la formation

A l’occasion de cette enquête, Meilleursreseaux.com a également évalué l’efficacité de 14 réseaux de mandataires sur cinq dimensions : la formation, l’accompagnement, le logiciel de transaction, la diffusion d’annonces et le soutien administratif. La bonne nouvelle, c’est que sur l’ensemble de ces items, le pourcentage moyen de satisfaction des réseaux est fort. Sur la formation, qui est l’un des sujets sur lequel les réseaux sont les plus challengés, ce taux est même en hausse : 86,7 %, contre 85,9 % en 2015. Sur l’accompagnement, c’est l’inverse : le degré de contentement est non seulement le plus faible – 86,3 %, contre 89,7 % pour la diffusion des annonces et 92,2 % pour l’administratif – mais aussi en diminution (87 % en 2015). "Malgré les efforts des réseaux, les mandataires, qui travaillent depuis leur domicile, sans collègue à leurs côtés, se sentent parfois seuls au quotidien. Cette baisse doit donc constituer un point d’alerte pour les réseaux", estime Guilain Omont. Sur le segment des logiciels, qui enregistre une satisfaction globale de 88 %, l’enquête révèle de fortes disparités entre les enseignes. Le réseau Axo & Actifs, qui s’appuie sur le logiciel Adaptimmo, enregistre le meilleur score (97,4 %). Il est suivi de près par I-particuliers (96 %), qui utilise Hektor, édité par La Boite Immo. A l’inverse, les mandataires de Facilis Immobilier, Propriétés Privées et OptimHome sont ceux qui sont le moins convaincus par le logiciel de transaction et les outils informatiques associés qu’ils utilisent au quotidien.

Transférer cet article à un ami