Des professionnels de l’immobilier au service des acheteurs


Par Stéphanie Marpinard | le mercredi 22 janvier 2014 | Réseaux - Franchise
Des professionnels de l’immobilier au service des acheteurs

Lancé en 2001 à Paris et franchisé depuis 2007, Côté Acheteur est devenu, en quelques années, un véritable réseau réunissant aujourd’hui près de 40 chasseurs immobiliers implantés dans les grandes métropoles régionales. En créant le concept de chasseurs immobiliers, les deux fondateurs ont souhaité développer un nouveau service immobilier dédié à l’acheteur. 

C’est en constatant qu’il n’existait pas de services spécifiquement tournés vers l’acheteur que Catherine Catenacci et Stéphane Meignant ont l’idée de créer Côté Acheteur en 2001. "Notre objectif est de remplacer l’acheteur dans toutes ses démarches de recherche d’appartement. Nous visons une clientèle qui dispose de peu de temps ou qui se situe géographiquement en dehors de sa zone de recherche", explique Stéphane Meignant. Les services s’articulent autour de trois axes : la recherche sur mesure afin de permettre aux futurs acquéreurs d’aller à l’essentiel sur des visites ciblées, le conseil à l’achat, et un accompagnement sur les différentes phases de la signature allant de l’avant-contrat jusqu’à la signature définitive. En sus de ces services, Côté Acheteur propose le pack "Duo sur mesure" permettant, pour le particulier, de synchroniser son projet de vente et d’achat. 

Un rapport de confiance avec les agents 

"Nous travaillons en totale complémentarité avec les agents immobiliers grâce à un code de déontologie que nous nous sommes fixés", souligne le cofondateur de Côté Acheteur. A travers un partenariat signé avec les agences, les chasseurs immobiliers s’engagent à ne pas doubler les agents immobiliers. Côté Acheteur n’intervient pas dans la gestion des honoraires de l’agent immobilier, mais se rémunère sur le service de recherche. "Il n’y a donc que des avantages pour un agent immobilier à travailler avec nous puisque, pour la même somme d’argent, il a moins de travail à fournir", met en avant Stéphane Meignant. Et d’ajouter : "Il est plus sécurisant pour une agence de passer par notre entremise puisque celle-ci est assurée de faire face à un client solvable, encadré, et qui aura un véritable projet derrière lui"

Une fédération de chasseurs immobiliers

Forte de son succès, la simple enseigne du début est devenue un véritable réseau dès 2007. "En tant que pionnier de la chasse immobilière, de nombreuses enseignes en province ont souhaité se rallier à Côté Acheteur, et nous avons donc décidé de développer le réseau sous forme de franchises", confie le cofondateur. Celui-ci rassemble aujourd’hui près d’une quarantaine de chasseurs immobiliers implantés dans les grandes métropoles régionales. En parallèle, le réseau s’est structuré avec la création, la même année, de la Fédération française des chasseurs immobiliers. "A travers cette fédération, nous avons souhaité apporter un cadre législatif aux consommateurs, les rassurer, faire connaître cette profession au plus grand nombre, mais aussi prouver aux professionnels de l’immobilier que nos métiers sont complémentaires", déclare Stéphane Meignant. Et de rappeler : "Notre profession est réglementée par la Loi Hoguet. Tous nos membres s’engagent donc à détenir la carte professionnelle et à ne percevoir d’honoraires qu’à partir du moment où la transaction a été signée"

Si la profession est encore trop souvent méconnue du grand public et des professionnels de l’immobilier, celle-ci est pourtant aujourd’hui représentée par deux fédérations : la FFCI et la FNCI. "Il est vrai qu’il est étrange d’avoir deux fédérations au sein du même métier, mais nous n’avons pas la même vision : nous prônons le service avant tout, quand eux ne comprennent pas qu’un chasseur immobilier puisse gérer la vente d’un bien", justifie le fondateur de Côté Acheteur.  

Transférer cet article à un ami