Comment un agent immobilier peut-il optimiser sa productivité ?


Le jeudi 28 mars 2019 | Publi-reportage - Réseaux - Franchise
Comment un agent immobilier peut-il optimiser sa productivité ?

En immobilier plus qu’ailleurs, le temps c’est de l’argent… Noyé par la myriade d’outils, de solutions et d’analyses marketing à réaliser, le responsable d’agence n’a souvent plus le temps de faire son véritable métier d’agent immobilier. Quels sont les leviers pour regagner du temps de production ?  Les conseils de Dorian Delchambre, directeur de GNImmo, premier groupement d’agences immobilières de France.

 "Vendre, rentrer des mandats, faire visiter des biens, négocier ou encore entretenir son relationnel… Tel devrait être le véritable métier du directeur d’agence immobilière", rappelle Dorian Delchambre. Pourtant dans la réalité, ce dernier est souvent noyé par des tâches chronophages et administratives. Le métier d’agent immobilier a beaucoup évolué au fil de ces dernières années, tout comme ses outils. Les responsables d’agences sont sans cesse démarchés par des startups avides de leur fournir leur nouvel outil censé les aider à optimiser leur prise de mandat et leur vente. "Face à cette myriade de nouvelles technologies et de nouveaux outils, Il est aujourd’hui de plus en plus compliqué pour un directeur d’agence immobilière indépendante de s’y retrouver et de savoir faire le tri entre les outils qui fonctionnent réellement et ceux qui ne tiennent pas leurs promesses", explique le directeur de GNImmo. Pour être à même de faire des choix pertinents, il faudrait que ce dernier consacre une partie de son temps à la veille technologique, et ce de façon récurrente, afin de suivre comme il se doit l’évolution des outils et des diverses options. 

Une boite à outils pour gagner en productivité

Heureusement, des solutions existent pour contourner cet écueil. "Le directeur peut s’encadrer de personnes compétentes au sein de son agence immobilière en embauchant un collaborateur issu non pas de l’immobilier, mais du numérique, et qui  possèdera les connaissances adéquates pour être capable de tester et d’approuver les futurs outils de l’agence immobilière", observe Dorian Delchambre. Si cette solution peut être pertinente, elle risque d’alourdir la charge salariale de l’agence immobilière. L’autre possibilité est de rejoindre un groupement, tel que GNImmo. Son atout ? "Nous prémâchons le travail du responsable de l’agence immobilière en lui proposant une boite à outils dans laquelle nous avons sélectionné les meilleurs outils du marché, les portails les plus percutants et les plus différenciants, mais aussi les formations les plus performantes pour se préparer à l’avenir…", met-il en avant.  Afin d’aider les agences immobilières à monter en compétences et à développer leur chiffre d’affaires, une équipe composée de professionnels issus de tous horizons se charge d’effectuer une veille concurrentielle et de tester les différents outils du marché. "A ce jour, nous prenons en charge le back office de 190 agences immobilières", conclut le directeur de GNImmo.

Transférer cet article à un ami