Capifrance lance son carnet numérique du logement


Par Aurélie Tachot | le mercredi 04 juillet 2018 | Réseaux - Franchise
Capifrance lance son carnet numérique du logement

Et si, à l’image des voitures, nos logements disposaient d’un carnet d’entretien que les propriétaires pourraient se transmettre au fil des transactions ? C’est l’idée soutenue par Capifrance avec « Carneo », une solution de carnet numérique 100 % transparente pour les vendeurs et les acheteurs, qui fait écho à la nouvelle mesure proposée par la Loi Elan.

Depuis plusieurs années, Capifrance poursuit l’objectif d’accompagner les vendeurs et les acquéreurs tout au long de leur vie immobilière. Au fil des mois, le réseau de mandataires a donc bâti une offre servicielle aujourd’hui relativement riche. Après avoir proposé la collecte d’avis avec Avis-Vérifiés, l’estimation immobilière avec Drimki…, Capifrance présente un nouvel outil à destination de ses clients – Carneo – en parfaite adéquation avec la Loi Elan, qui projette de rendre obligatoire le carnet numérique de suivi et d’entretien du logement au 1er janvier 2020 pour les constructions neuves et au 1er janvier 2025 pour les immeubles existants. ʺPour apporter une aide dans la gestion du patrimoine immobilier des propriétaires tout en tirant parti de la dématérialisation et de la consolidation des données liées au logement, nous avons créé un carnet de santé du bienʺ, explique Philippe Buyens, directeur général de Capifrance. Concrètement, cet outil, qui a été construit à partir de l’infrastructure de données immobilières de la start-up EP, devrait permettre aux propriétaires de conserver une trace des événements qui sont intervenus au sein de leur logement : travaux, mises en conformité, rénovation… De quoi rassurer les acquéreurs qui manquent d’informations sur le passif du bien qu’ils s’apprêtent à acheter. Et permettre à Capifrance de rester en contact avec ses clients, qu’il perd de vue une fois la transaction terminée.

Un coffre fort numérique pour stocker les documents

L’outil Carneo, qui prendra dès son lancement en octobre prochain, la forme d’un site optimisé pour la navigation mobile, sera découpé en six briques et centralisera non seulement l’ensemble des informations relatives à un logement mais aussi tous les services proposés par Capifrance. La brique « Mes biens » sera la carte d’identité du logement : elle hébergera notamment les diagnostics, les documents liés à l’énergie, aux travaux… « Mes travaux » regroupera les devis en ligne, une liste d’artisans certifiés, un outil de prise de RDV… ʺA terme, elle permettra également de transmettre des informations aux compagnies d’assurance, en cas de sinistresʺ, confie Matthieu Hourdequin, en charge de l’expérience client chez Capifrance. Les modules « Mon coffre fort » et « Mes certificats » s’apparenteront à des espaces de stockages sécurisés, que les propriétaires pourront utiliser pour conserver et transmettre leurs documents, consulter les convocations aux assemblées générales, les procès verbaux… Dans la brique « Mon évaluateur », les propriétaires retrouveront les services liés à l’estimation de Capifrance (Drimki, Les Préventes, les simulateurs…) tandis que dans « Mes services », ils accèderont à l’annuaire des 2200 conseillers immobiliers de Capifrance ainsi qu’aux offres de leurs partenaires (déménagement, etc.). A noter qu’en parallèle de ce projet, Capifrance réfléchi à développer un carnet numérique similaire, cette fois-ci à destination des locataires. 

Transférer cet article à un ami