Bonjour. Que recherchez-vous aujourd’hui ?


Le mercredi 13 février 2019 | Réseaux-Franchise
Bonjour. Que recherchez-vous aujourd’hui ? - D.R.
Toujours partant pour tester de nouvelles solutions, le réseau immobilier Century 21 a adopté un robot conversationnel sur Messenger afin de répondre aux questions des visiteurs du site et de les orienter dans leurs recherches

A l’origine du projet de Messenger Bot de Century 21, des relations avec Laurent Solly, directeur général de Facebook France, et un séminaire organisé chez le réseau social au cours duquel les évolutions des moyens de communication avec le grand public ont été présentées. « Il avait évoqué l’idée que Messenger pourrait renforcer les recherches immobilières des internautes sur Google et qu’il pouvait être intéressant de développer un bot dans ce sens. Nous avons donc aussitôt lancé le chantier  », explique Laurent Vimont, président de Century 21.

Pour le développement, le réseau a compté sur sa filiale IT, Naxos, responsable de toute la partie logiciels et Internet de Century 21. « Ils ont pris contact avec des spécialistes des bots et, à partir du cahier des charges qui leur a été fournis, ces derniers ont créé le C21BOT. » La version bêta a été rendue disponible sur le site dès début 2017, en faisant le premier robot conversationnel à grande échelle utilisé par un réseau immobilier.

Un outil ludique et évolutif

L’une de ses particularités : il apprend. « Il fait partie des bots qui évoluent au rythme des requêtes, son comportement est adaptable. Je suis constamment impressionné par sa réactivité et la pertinence de ses réponses. » Les visiteurs peuvent lui demander de trouver pour eux une maison ou un appartement à vendre ou à louer en précisant le nombre de pièces, le budget, la commune, etc. Les annonces peuvent être sauvegardées et des alertes créées. En cas de colle, pas de renvoi à un être humain, mais un conseil : se rendre sur le site de Century 21 pour approfondir les recherches.

L’avantage : une expérience ludique qui séduit les clients. Avec une critique principale pour l’instant, reconnaît Laurent Vimont : « on nous dit parfois qu’il n’est pas assez visible, il faut vraiment le chercher. Nous avons l’intention de le mettre plus en avant, mais nous avons tellement de chantiers en cours que nous devons les prioriser !  »

Des nouveautés à venir

Au programme, Century 21 travaille en effet sur son Flash Test 21, déjà disponible mais en cours d’amélioration. « C’est une fonctionnalité qui permet d’accéder, en fonction du bien, au nombre de clients à qui il pourrait correspondre. Autrement dit, nous dépassons le système de l’évaluation en ligne : dès qu’il a rentré les caractéristiques de son bien, le vendeur découvre combien de prospects réels il peut espérer toucher. »

Par ailleurs, le réseau n’en a pas fini avec l’intelligence artificielle et cherche à développer des outils de marketing prédictif. « Nous avons une base de données très complète qui va nous permettre de détecter les prospects qui vont vendre.  » Le calendrier de lancement n’est pas encore défini.

Séverine Dégallais

Transférer cet article à un ami