Qui a vendu : première base de données digitale de biens vendus


Par Benjamin Dusaussoy | le mercredi 24 avril 2013 | Sites d'évaluation
Qui a vendu : première base de données digitale de biens vendus

Grâce à son système de géolocalisation de biens vendus, quiavendu.com propose aux agents de publier les ventes qu’ils ont réalisées sur Google Maps afin d’accroître leur notoriété. Une recette web marketing qui a déjà fait ces preuves aux Etats-Unis.

La formule est simple : faire apparaître les biens vendus par les agents sous forme d’icônes sur une carte de France. Chaque icône renvoie au détail du bien en question : prix, date de vente, adresse, superficie, prix au m², agence ayant réalisé la vente, ainsi qu’à un formulaire de contact permettant à l’internaute de contacter l’agent. "Ainsi, les internautes peuvent consulter un bien vendu en détail, mémoriser ceux qui les intéressent et calculer automatiquement le prix moyen des biens qu’ils ont sélectionnés", assure Arnaud Aboaf, fondateur de quiavendu.com.

Un système qui se veut plus efficace que la promotion des ventes à l’aide des panneaux "vendu", par nature très éphémères. "Les professionnels positionnent leurs biens vendus sans limitation de durée et s’assurent qu’ils resteront visibles, augmentant ainsi leur notoriété et leur crédibilité vis-à-vis des vendeurs", reprend-il.

Un modèle inspiré du web marketing Outre-Atlantique

Partant du constat qu’il est très difficile aujourd’hui d’estimer la valeur d’un bien sur Internet, qui a vendu veut aussi et surtout séduire les particuliers. Le site sera accessible au public dès le 15 mai prochain. "Une grande partie des propriétaires recherchent des informations sur la valeur de leur bien à l’aide d’internet avant de contacter un professionnel, constate Arnaud Aboaf. Mais les sites accessibles au grand public délivrant des informations sur la valeur des biens sont soit payants, soit trop complexes à utiliser, soit obsolètes en termes de données." Inspiré du concept web marketing américain Do it yourself, ce modèle laisse l’internaute libre d’effectuer ses propres recherches. Certains sites web Outre-Atlantique, à l’instar de Trulia.com, propose ce service avec succès depuis quelques années déjà.

Quiavendu.com propose un outil gratuit permettant à l’agent immobilier de n’afficher que ses biens sur la carte, un argument de taille lors de la présentation de l’agence à un futur client vendeur. Si la publication des annonces est totalement gratuite et illimitée, l’inscription au service est facturée 99 euros HT et ne se paye qu’une fois. Enfin, l’offre permettant à l’agent immobilier d’afficher son logo, son adresse email ainsi que l’adresse de son site web sont des options payantes, facturées 99 euros HT /mois.

 

Transférer cet article à un ami