Foncia a racheté Efficity


Par Gaëlle Fillion | le vendredi 29 août 2014 | Services pour évaluer
Foncia a racheté Efficity

Forte d’un réseau commercial hybride composé de 130 agents salariés et mandataires indépendants, cette agence 100 % web vient de passer sous le giron du géant français de l’immobilier. Objectif du groupe Foncia : rattraper son retard sur le terrain numérique et muscler son assise sur le marché de la transaction. Plutôt que de lutter en vain, l’immobilier traditionnel est-il en passe d’avaler ses pires ennemis ?

L’information a été discrètement révélée par Le Figaro.fr en plein mois d’août : Foncia, champion de la location et de l’administration de biens avec 600 agences, 7500 collaborateurs et 10 000 ventes en 2013, s’est emparé de la start-up Efficity. "Nous avons discuté de manière cordiale avec plusieurs acteurs de l’immobilier traditionnel (…) Avec Foncia, cela a été une belle rencontre. Nous ne venions certes pas du même monde mais avions un objectif commun : devenir leader de la transaction en France" explique Christophe du Pontavice, co-fondateur d’Efficity.

L’atout technologique

Connue pour son positionnement low cost – et notamment son offre de commission à 1 % -, cette agence web créée en 2007 a développé son propre outil gratuit d’estimation en ligne et une carte des prix immeuble par immeuble. "Notre complémentarité est totale : Foncia veut opérer un virage numérique tandis que nous souhaitons développer notre réseau" observe Christophe du Pontavice. Avec 60 000 nouveaux inscrits revendiqués tous les mois, Efficity.com apparaît en effet comme un puissant générateur de contacts pour Foncia, en particulier dans les nombreuses zones blanches de l’agence virtuelle. Pour l’instant, ses commerciaux sont en effet principalement basés en Ile-de-France, Rhône-Alpes et PACA. "Efficity a désormais le potentiel de multiplier par 10 ses effectifs et son volume de transactions" juge le fondateur. Le montant du rachat n’a pas été communiqué.

Vers une reconfiguration du marché immobilier ?

"Foncia et Efficity continueront à se développer en parallèle. Pour nous, il n’y a pas de contradiction. Nous n’avons pas de problème à créer quelque chose de nouveau, à innover..." insiste Christophe du Pontavice. Comment le groupe Foncia exploitera-t-il les innovations technologiques de la start-up au sein de son propre réseau ? "L’histoire est en train de s’écrire ; nous n’avons pas encore toutes les réponses" reconnaît Efficity. Alors que le torchon continue de brûler entre agences vitrées et mandataires, ce rachat fait assurément bouger les lignes du marché.

 

Transférer cet article à un ami