Vivastreet va proposer de nouveaux outils pour les professionnels de l’immobilier


Par Aurélie Tachot | le vendredi 28 février 2014 | Portails de petites annonces
Vivastreet va proposer de nouveaux outils pour les professionnels de l’immobilier

Fort de 250 000 petites annonces dédiées à l’immobilier, le site Vivastreet s’impose comme un challenger dans le marché de la recherche de biens sur Internet. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter puisque le portail prévoit de lancer un outil permettant aux professionnels de diffuser automatiquement leurs annonces.

Les sites spécialisés dans l’immobilier n’ont qu’à bien se tenir. Avec environ 250 000 annonces de biens en ligne et une croissance d’audience de 30 % par rapport à 2013, le portail généraliste Vivastreet séduit de plus en plus de porteurs de projets immobiliers. En 2013, ce sont près de deux millions de Français qui ont contacté des propriétaires et des agences immobilières via le site : 60 % de ces mises en relation concernaient des locations et 40 % des ventes. Pour Cédric Brochier, directeur général France de Vivastreet, plusieurs raisons expliquent ces bons résultats. "Ils sont le fruit du travail que nous avons récemment mené sur le référencement naturel de notre site et l’acquisition de trafic en ligne. La modération des annonces ainsi que la prévention des utilisateurs contre les annonces litigieuses nous permet aussi de proposer des contacts de qualité", explique-t-il. Le lancement, en décembre dernier, de son application mobile a également participé à la croissance du segment immobilier de la plateforme, qui enregistre, à lui seul, 3 millions de visites par mois. "Notre prochain objectif est d’atteindre le million de téléchargements d’ici le printemps, au rythme de 3000 à 4000 par jour", précise-t-il.

Une page dédiée à la présentation des agences

Pour continuer à attirer un nombre croissant d’utilisateurs, le site de petites annonces, qui a été lancé en 2005, prévoit, pour l’ensemble de ses 137 catégories dont l’immobilier, de "se mettre à niveau des sites spécialisés", explique Cédric Brochier. Le premier chantier concernera la refonte complète du moteur de recherche qui pourra, d’ici le second trimestre, permettre aux particuliers de faire des recherches très spécialisées de biens, en couplant, par exemple, des critères jusqu’ici difficiles à rapprocher. Les 2500 professionnels de l’immobilier qui utilisent régulièrement le portail de petites annonces ne seront pas oubliés. En plus de figurer au sein d’un annuaire dédié, ces derniers pourront, d’ici quelques mois, valoriser leurs agences au travers d’une page dédiée comprenant leur logo, leur ADN, leurs horaires d’ouverture… D’ici fin avril, "les agents profiteront enfin d’un outil s’interfaçant avec l’ensemble des logiciels immobiliers du marché et permettant de mettre en ligne des annonces de manière automatique", conclut-il, avant d’ajouter que les tarifs de cette nouvelle solution étaient en cours d’élaboration.

Transférer cet article à un ami