Superimmo accélère sur le mobile


Par Aurélie Tachot | le jeudi 30 juin 2016 | Portails de petites annonces
Superimmo accélère sur le mobile

Superimmo.com a décidé de faire du mobile son nouveau terrain de jeu ! Pour faciliter la navigation des internautes, qui mènent leurs recherches tantôt sur leur ordinateur ou sur leur smartphone, le portail d’1,1 million d’annonces travaille sur le développement d’une application mobile et sur la refonte de son site web en responsive design.

Le mobile continue d’inspirer les portails immobiliers. Le dernier en date ? Superimmo, qui a décidé de se positionner sur le sujet en lançant deux chantiers : le développement d’une application mobile ainsi que la refonte de son site web en responsive design. "Nous souhaitons répondre à la logique de multi-plateforme, qui repose sur le fait que les internautes effectuent à la fois leurs recherches sur desktop, mobile et tablette, en fonction des heures de la journée", explique François Deschamps, co-fondateur de Superimmo.com. Concrètement, l’application mobile devrait permettre aux particuliers de lancer une recherche, visualiser le détail des annonces, accéder au formulaire de contact… A défaut de s’enrichir de nouvelles fonctionnalités, le futur site web devrait, quant à lui, offrir une meilleure expérience de navigation sur mobile. Il permettra, par ailleurs, aux agents immobiliers de déposer leurs annonces, de consulter leurs statistiques et de récupérer ou exporter leurs contacts. Ces deux projets, qui se concrétiseront d’ici le début d’année prochaine, aideront donc les utilisateurs à passer d’un device à l’autre avec fluidité. Un enjeu clé puisque l’audience de Superimmo, qui dénombre 300 000 visiteurs uniques par mois, se diversifie : 40 % est désormais générée via le mobile.

Le portail surfe sur la vague Big Data

Un autre sujet devrait donner du fil à retordre aux équipes de Superimmo d’ici la fin de l’année. Il s’agit du machine learning, qui consiste à analyser une manne de datas (un stock de 12 millions d’annonces pour Superimmo) afin d’en tirer des enseignements et de les appliquer de manière prédictive. Concrètement, ce travail dans l’ombre devrait permettre aux internautes de gagner du temps dans leurs recherches. "Grâce à cette technologie, nous serons capable de suggérer des biens aux internautes en fonction de leur historique de recherches", précise François Deschamps. Une approche que le portail ne réservera pas qu’aux internautes les plus fidèles. "Ceux qui arriveront sur notre portail pour la première fois auront juste à effectuer deux ou trois recherches avant que nous soyons en mesure de leur faire des suggestions", souligne Simon Berthelot, directeur technique. Plébiscité par plus de 9200 agences, le portail, dont les résultats de recherche ne dépendent d’aucune mise en avant commerciale, espère capitaliser sur ces nouveaux projets pour atteindre, d’ici un an, l’objectif du million de visites mensuelles par mois, contre 450 000 aujourd’hui. Un cap qui passera par un meilleur référencement des agences d’Ile-de-France, où le portail a encore besoin de faire ses preuves.

Transférer cet article à un ami