RENT prend une dimension internationale


Par Aurélie Tachot | le mardi 17 avril 2018 | Portails de petites annonces
RENT prend une dimension internationale

Ces deux dernières années, les organisateurs du salon parisien RENT ne cachaient pas leurs ambitions de se faire un nom sur la scène internationale. Lors de la prochaine édition parisienne, les 3 et 4 octobre prochains, cette velléité se concrétisera par l’arrivée d’acteurs étrangers parmi les exposants, dont Rightmove, le n°1 des portails d’annonces en Angleterre.

ʺDès le départ, notre ambition était de faire de RENT un salon internationalʺ, rappelle Hervé Parent, organisateur du salon. Un pari plutôt réussi. Aujourd’hui, le rendez-vous des mordus de nouvelles technologies s’est non seulement exporté à l’étranger (à Barcelone, où il s’appelle Inmotecnia-Rent), mais il accueille également, à l’occasion de son édition parisienne, des acteurs venus d’ailleurs. Les 3 et 4 octobre prochains, la scène internationale sera représentée par DocuSign, Matterport mais aussi – et c’est une nouveauté – Rightmove, le numéro 1 des petites annonces immobilières en Angleterre (1,4 millions de visiteurs uniques par mois). ʺLe premier portail au monde en matière de rentabilitéʺ, souligne-t-il. C’est précisément la section internationale du site – Rightmove Overseas – qui sera représentée. ʺLa France est le deuxième pays le plus consulté sur cette section, après l’Espagne. Nous y dénombrons 46143 biens, ce qui n’est pas assez. Nous participons au salon RENT pour encourager les agents immobiliers français souhaitant viser les acquéreurs britanniques à diffuser des annonces sur notre portailʺ, explique Max Sturridge, directeur commercial de Rightmove Overseas.

Une surface d’exposition agrandie

Outre cette dimension de plus en plus internationale, le salon RENT devrait, cette année, prendre beaucoup d’ampleur. Déjà, il occupera toute la grande Halle de la Villette. Ensuite, il y aura davantage de stands, dont certains dont celui du Bon Coin frôlera les 80 m2. 5000 visiteurs sont ainsi attendus pour cette 6e édition, contre 4000 en 2017. Parmi les nouveautés : un espace dédié à la PropTech, qui sera financé par des incubateurs ainsi qu’un balcon exclusivement aménagé pour les rencontres entre les start-up et les investisseurs (business angels, fonds d’investissement, groupes engagés dans une stratégie d’acquisition…) Une application facilitant la mise en contact et l’organisation de RDV verra prochainement le jour. On l’aura compris : cette année encore, RENT devrait chouchouter les start-up de la sphère immobilière en organisant son traditionnel concours. ʺL’an dernier, 80 start-up avaient envoyé leurs candidatures et huit finalistes avaient pitché en public. Le fait de gagner notre concours est un accélérateur pour elles : depuis, les lauréates ont toutes bouclé des levées de fondsʺ, souligne Hervé Parent, à la tête de la société organisatrice Realnewtech, qui a accueilli, en juin 2017, Figaro Classifieds (Explorimmo, Propriétés Le Figaro…) comme actionnaire minoritaire.

Transférer cet article à un ami