Regard de l’expert : 3 idées reçues sur le retargeting


Le mercredi 06 mai 2015 | Publi-reportage - Portails de petites annonces
Regard de l’expert : 3 idées reçues sur le retargeting

Le reciblage publicitaire consiste à suivre le parcours d’un internaute pour l’inviter à revenir sur une page web qu’il a déjà consultée, au moyen de bannières publicitaires. Récemment démocratisée par Logic-Immo.com auprès des agences, cette puissante technique Webmarketing suscite parfois quelques petits imbroglios dans l’esprit des professionnels de l’immobilier.

1. Le retargeting publicitaire est réservé aux sites web à très forte audience

Logic-Immo.com – comme d’autres grands portails immobiliers – a recours au reciblage publicitaire depuis longtemps. En moyenne, 20 % de son audience provient d’ailleurs de contacts reciblés. "Le retargeting traditionnel s’adresse à des sites web qui génèrent plus de 100 000 visiteurs uniques mensuels" confirme Serge Leuranguer, Directeur Audience et Monétisation de Logic-immo.com. Or, évidemment, le trafic des sites web d’agences immobilières n’a rien à voir avec celui des poids lourds du web et excède rarement quelques centaines ou milliers de visiteurs par mois. Fin 2014, Logic-Immo.com a signé un partenariat très innovant, exclusif, et unique au monde avec le géant du secteur, Criteo, pour permettre à ses clients  - agents immobiliers locaux -  de bénéficier eux aussi de cette mécanique de pointe. Le principe de l’offre Cible Immo : un acquéreur fait une recherche sur Logic-Immo.com. Quand il poursuit son parcours web sur d’autres sites à forte notoriété, comme des journaux en ligne ou des sites de e-commerce par exemple, apparaît alors une bannière publicitaire faisant défiler les biens de l’agence.  S’il clique, l’internaute est alors directement redirigé sur le site Web de l’agence immobilière, qui bénéficie ainsi d’un trafic hyperqualifié. Efficacité garantie !

2. Re-solliciter un internaute avec une annonce qu’il a déjà consultée ne sert à rien

"Pourquoi faire venir sur mon site un internaute qui a déjà consulté mon annonce sur un portail ?" peut légitimement se demander un agent immobilier. A cet égard, Serge Leuranguer ne manque pas d’arguments : "Dans un univers très concurrentiel comme celui de l’immobilier, le retargeting a la vertu de fidéliser un internaute qui peut très facilement aller voir ailleurs. De plus, cette technique permet à l’agence de valoriser non pas seulement le bien consulté par l’acquéreur, mais l’ensemble de son portefeuille" explique-t-il. Les bannières publicitaires sont en effet dynamiques : elles font défiler tous les produits de l’agence susceptibles de correspondre aux critères de recherche de l’internaute. 

3. Le retargeting est un complément pour booster les biens qui génèrent moins de contacts

"Oui et non" selon Serge Leuranguer. En réalité, le principe du retargeting est fondé sur un moteur de recommandation. Les biens de l’agence qui seront les plus consultés sur Logic-Immo.com permettront donc d’optimiser fortement la visibilité des biens en manque d’attractivité sur les bannières de retargeting, par effet d’entraînement. "Il serait donc contre-productif de privilégier uniquement les biens à moindre potentiel dans le dispositif de retargeting" conclut l’expert.

Transférer cet article à un ami