3 idées reçues sur la visite virtuelle immobilière


Le mercredi 18 novembre 2015 | Publi-reportage - Portails de petites annonces
3 idées reçues sur la visite virtuelle immobilière

La visite virtuelle permet aujourd'hui de visiter à distance un bien existant  avec une qualité de visualisation exceptionnelle. Sur le site Web de l'agence immobilière ou bien au sein de l'agence elle-même, l'expérience de visite virtuelle proposée par enVisite séduit, mais soulève toujours des idées reçues qu'il est temps aujourd'hui de reconsidérer.

1. La visite virtuelle s'adresse surtout aux biens hauts de gamme

Cette idée est de prime abord compréhensible, car l'on souhaite réserver un service de qualité pour ses biens haut de gamme. Cependant les utilisateurs d'enVisite ont vite compris qu'au delà de l'image qualitative que véhicule la visite virtutelle, celle-ci est avant tout un formidable outil pour valoriser son offre de service et faire valoir un atout majeur pour négocier l'exclusivité d'un mandat. Haut de gamme ou non, l'intérêt est avant tout d'obtenir la commercialisation du bien. "La visite virtuelle a rapidement contribué à augmenter le pourcentage de mandats exclusifs signés par nos utilisateurs" confirme Jaber JASSANI, fondateur d'enVisite. "Pour les biens à rénover, la visite virtuelle prend tout son sens avec notre nouvelle offre de home staging virtuel qui permet justement de voir à distance, et sur le même média, l'état actuel d'un bien et son aménagement 3D" ; une fonctionnalité annoncée sur le salon RENT 2015 et qui a beaucoup plu aux professionnels. 

Biens haut de gamme, meublés, vides ou a rénover... la visite virtuelle a pour vocation d'offrir la possibilité à l'acheteur de voir ou revoir à distance tous types de bien.

2. La visite virtuelle en montre trop et les internautes risquent de ne plus contacter l'agence

"Pourquoi faire venir sur mon site un internaute qui ne contactera pas l'agence au final puisqu'il aura visité, seul, le bien en ligne ?" expriment régulièrement certains agents immobiliers. A cet égard, Jaber JASSANI ne manque pas d’arguments : "Tout d'abord, il faut cesser de penser que la vocation de la visite virtuelle est d'être disponible immédiatement et a 100% sur le site Web de l'agence. Il s'agit d'un formidable outil marketing qui a beaucoup à offrir par exemple suite à une visite réelle du bien avec l'agent immobilier pour le revisiter en famille à la maison. Qui plus est, la visite virtuelle peut être mise en avant sur le site Web de l'agence sans pour autant être accessible directement et ce, grâce à l'historique visiteur proposé par enVisite". Le principe : lorsqu'un internaute visualise la page du bien sur le site Web de l'agence et qu'il accède à la visite virtuelle, celle-ci démarre mais apparaît alors une fenêtre l'invitant à se connecter pour poursuivre la visite; dès qu’il clique, l’internaute est alors enregistré sur le site Web de l’agence immobilière qui bénéficie ainsi du listing complet des visiteurs du bien qu'elle pourra recontacter par la suite.

3. La réalisation de visites virtuelles est compliquée et couteuse à mettre en oeuvre

La solution enVisite a justement été développée pour répondre à ces contraintes. Si le matériel proposé est bien du matériel photo professionnel, son utilisation en est simplifiée au maximum grâce à l'expertise d'enVisite : "L'utilisation n'implique aucun réglage nécessitant des compétences particulières en photographie, puisque le matériel est précalibré par notre équipe avant  d'être envoyé à l'agent immobilier. Les gestes simples, répétés à chaque prise de vue, sont à la portée du profane en photographie. De plus, le temps de prise de vue est inférieur à une minute par pièce, ce qui garantit une prise de vue du bien très rapide".

enVisite propose une offre de création de visite virtuelle en illimité qui permet de profiter pleinement de cette technologie sur tous les biens de l'agence; ce qui en rend le cout très abordable en comparaison d'une prestation faite par un photographe professionnel.

Transférer cet article à un ami