Les annonces de professionnels arrivent sur Facebook


Par Gaëlle Fillion | le lundi 01 octobre 2018 | Portails de petites annonces
Les annonces de professionnels arrivent sur Facebook

Jusque-là, Marketplace, la plateforme d’annonces gratuites de Facebook, proposait à ses utilisateurs de saisir manuellement leurs offres dans la rubrique dédiée à l’immobilier. Depuis le 25 septembre, elle propose aux professionnels d’y diffuser automatiquement leurs annonces de location à travers un partenariat avec La Boîte Immo, Ubiflow et Paru-Vendu.

Depuis son lancement en France à l’été 2017, la rubrique immobilier de Facebook Marketplace accueille des annonces de biens, à vendre ou à louer, publiées par des particuliers… Et aussi celles des rares professionnels qui saisissent leurs offres manuellement depuis leur compte Facebook personnel. Si le réseau social entretient le secret sur le nombre d’annonces en ligne sur sa plateforme, le potentiel est colossal en termes d’audience : en août 2018, Facebook annonçait 35 millions d’utilisateurs actifs par mois en France. Impossible, toutefois, de savoir combien d’adeptes basculent régulièrement sur l’onglet Marketplace de leur page personnelle.

Un nouvel afflux d’annonces

Trois premiers partenaires ont été choisis par Facebook pour développer des passerelles automatiques avec la sous-rubrique « location » de Marketplace : La Boîte Immo, Ubiflow et Paru-Vendu. Suite à l’expérimentation de ce dispositif aux Etats-Unis, le réseau social a en effet choisi de se concentrer uniquement sur le spectre locatif. Au total, plusieurs centaines de milliers d’annonces sont potentiellement concernées en France, soit "environ 150 000" pour la Boîte Immo (correspondant aux offres locatives des 6500 agences utilisatrices de Hektor) ; "une petite centaine de milliers" pour Paru-Vendu (dont 30 % issues de particuliers) et "plusieurs dizaines de milliers" du côté d’Ubiflow.

Le réseau social cherche donc à offrir plus de choix à ses utilisateurs… Et peut-être aussi à gagner en qualité et en fiabilité ? A noter que le déploiement des premières annonces professionnelles se fera par vagues successives, au cours des prochaines semaines. "Notre plateforme est ouverte et nous continuerons à travailler en partenariat avec d'autres membres de l'industrie", indique un porte-parole de Facebook France.

Gratuit ou payant ?

Si Facebook prend le parti de ne pas faire payer la diffusion des offres sur sa Marketplace, il laisse en revanche ses partenaires libres de monétiser le service d’automatisation. "Tous les clients du logiciel Hektor pourront choisir de diffuser leurs annonces de location sur la Marketplace Facebook sans surcoût, au même titre que les autres sites gratuits de notre bouquet. C’est un bonus qui peut leur apporter une visibilité extraordinaire", se félicite Olivier Bugette, CEO de La Boîte Immo. Même approche du côté de Paru-Vendu : "Toutes les offres de location diffusées sur notre portail seront automatiquement publiées sur la Marketplace. Nous apportons ainsi de la puissance et des services complémentaires à nos clients. Dans notre univers concurrentiel, c’est une question de survie", admet le président du portail généraliste, Laurent Radix.

Les clients déjà souscripteurs d’un pack de multidiffusion d’Ubiflow pourront, eux aussi, publier leurs annonces sur cette nouvelle plateforme, sans frais supplémentaires. Un stock de plusieurs milliers d’annonces locatives de leur client Foncia est déjà en cours de déploiement. "Notre offre historique de monodiffusion, facturée 19 euros par mois, s'applique aussi à Facebook Marketplace", indique Pierre Lamperin, directeur commercial d’Ubiflow.

Une nouvelle fonctionnalité de géolocalisation

Cette nouveauté pour les agents immobiliers s’accompagne d’une nouvelle expérience de recherche pour les utilisateurs sur Marketplace. Depuis quelques jours, les internautes peuvent désormais filtrer les annonces en fonction du prix du loyer, du nombre de pièces et du type de bien recherché. Une carte a également été intégrée à l’interface pour rechercher des biens à louer par situation géographique : la présence de l’adresse exacte du bien risque donc d’être cruciale. Les candidats locataires intéressés par une annonce professionnelle pourront enfin faire part de leur intérêt pour le bien à travers un formulaire – et pas via Facebook Messenger comme c’est le cas pour les annonces de particuliers.

Transférer cet article à un ami