leboncoin concurrence les plateformes de location de courte durée


Par Calixte de Procé | le mercredi 27 février 2019 | Portails de petites annonces
leboncoin concurrence les plateformes de location de courte durée

La location de vacances, c’est le nouveau segment qu’a voulu renforcer leboncoin en 2019. Pour la première fois, le site de petites annonces propose un système de paiement en ligne aux particuliers réservant leur hébergement de vacances. Et si, à ce jour, 10 000 hôtes proposent ce système de paiement, l’objectif est clair : devenir rapidement une alternative crédible aux services de locations de courte durée dont Airbnb.

Avec 31 millions de nuitées en 2017, en progression de 19 % sur un an, le marché de la location de vacances entre particuliers ne cesse de croître. Et sur leboncoin, les chiffres sont également à la hausse : 2,7 millions d’offres de locations de vacances déposées par les particuliers en 2017 (+ 8,4% par rapport à 2016). Fort de ce constat, le portail de petites annonces a décidé d’améliorer son service de location courte durée afin de renforcer son positionnement et challenger des plateformes comme Airbnb ou Homelidays. « La location de vacances est un univers très important pour nos utilisateurs. Nous le proposons depuis la création de leboncoin. Ce segment a toujours été un objectif stratégique dans notre développement », indique Antoine Jouteau, directeur général de la plateforme. Pour se démarquer de la concurrence, leboncoin s’appuie notamment sur sa base d’utilisateurs : 25,2 millions de visiteurs uniques en décembre 2018, soit le 8e site Internet le plus vu en France sur la période (chiffres Médiamétrie). La plateforme mise également sur la profondeur de son offre, « pour tous les budgets » et « franco-française ».

Nouvelle option : le paiement en ligne sécurisé

Afin de faciliter la réservation, leboncoin propose désormais le paiement en ligne sécurisé pour les locations de vacances. Une petite révolution pour les utilisateurs de la plateforme qui, jusqu’à présent, payaient et étaient payés « de la main à la main ». Désormais, un hôte décide, lors du dépôt de l’annonce, de fixer le montant d’un acompte, de 30 % à 100 % du montant de la réservation. Il transmet également des informations relatives à son identité et devient un hôte vérifié et approuvé par la plateforme. Enfin, conformément à la loi, leboncoin bloque les locations meublées touristiques à 120 nuits pour les résidences principales louées en entier, collecte la taxe de séjour et exige la mention du numéro d’enregistrement de location saisonnière, obligatoire dans 22 villes, dont Paris. Actif depuis trois mois, le système de paiement en ligne est optionnel et commissionné à hauteur de 6 % à la charge du locataire. « Aujourd’hui, nous comptons 10 000 hôtes sur 130 000. Bien entendu, la mise en relation directe et gratuite fonctionnera toujours, nous ne forçons pas nos utilisateurs à migrer sur ce nouveau service », précise Antoine Jouteau.

Développer des solutions adaptées aux professionnels

Quelle place pour les professionnels de la location dans ce développement ? « Aujourd’hui, ils sont les bienvenus mais ce premier déploiement est surtout pensé pour les particuliers », indique le directeur général du portail. Néanmoins, des discussions ont été engagées afin de développer des solutions adaptées.

Transférer cet article à un ami