A vendre A louer équipe les agences des boitiers de géolocalisation iBeacon


Par Aurélie Tachot | le mardi 09 juin 2015 | Portails de petites annonces
A vendre A louer équipe les agences des boitiers de géolocalisation iBeacon

Proposer aux mobinautes de recevoir des annonces immobilières adaptées à leurs recherches lorsqu’ils passent devant une agence : telle est la promesse d’A Vendre A Louer. Le portail débute, ce mercredi, une phase de test durant laquelle il va équiper plusieurs dizaines d’agences parisiennes en boitiers de géolocalisation iBeacon. Explications.

Après avoir convaincu la filière du retail, les boitiers iBeacon investissent celle de l’immobilier. Popularisées par le géant Apple qui a équipé l’ensemble de ses stores, ces balises de géolocalisation s’appuient sur la technologie Bluetooth Low Energy, qui émet des informations permettant aux applications mobiles de pousser du contenu ciblé. Un concept qui a séduit le portail A Vendre A Louer qui a récemment proposé à plusieurs dizaines d’agences pilotes (indépendances et en réseau) de tester, pendant deux mois, le concept de ce boitier dernière génération. Le principe est simple : "dès que les utilisateurs de notre application mobile passent dans un rayon de 15 à 20 mètres autour d’une agence équipée de la balise, ils reçoivent, sur leur smartphone, une notification listant les biens qui correspondent à leurs recherches", explique Sophie Bourg, responsable communication d’A Vendre A Louer. Le portail d’annonces de Solocal Group ne se contente donc pas d’envoyer des pushs à ces mobinautes : il leur envoie les fiches descriptives des biens immobiliers susceptibles de les intéresser (superficie, prix…)  ainsi que les fiches de présentation des agences qui les gèrent. "De sorte que les personnes qui poussent les portes des agences soient véritablement intéressées", précise-t-elle.

Une technologie qui joue la carte de la proximité

Pour convaincre les agences pilotes de tester le boitier iBeacon durant deux mois, A Vendre A Louer a mis plusieurs arguments sur la table. Le premier est celui du contact. A l’heure où la recherche immobilière s’effectue de plus en plus sur Internet, "notre volonté était de remettre la relation humaine sur le devant de la scène, en encourageant les particuliers à rencontrer les professionnels", explique Sophie Bourg. En ce sens, la balise promet "des contacts plus qualitatifs que ceux initiés par téléphone", souligne-t-elle. Le second argument est celui de la notoriété de la profession. En utilisant cette technologie Bluetooth, déjà plébiscitée par une poignée de réseaux américains, les agences immobilières peuvent non seulement jouer à fond la carte de la proximité, en valorisant leur zone de chalandise, mais également démontrer leurs capacités d’innovation. En mettant des boitiers Beacon à la disposition de ses clients, le portail d’annonces espère ainsi booster son audience mobile, qui a déjà été multipliée par deux en un an. Une performance qui s’explique en partie par la refonte de son application iPhone, qui lui a permis de générer trois plus de contacts entre les utilisateurs et les agences, et le lancement de cette dernière sur Android et Windows Phone, il y a quelques semaines.

Transférer cet article à un ami