3 min avec Cédric Brochier, directeur général France de Vivastreet


Par Aurélie Tachot | le mercredi 22 avril 2015 | Portails de petites annonces
3 min avec Cédric Brochier, directeur général France de Vivastreet

La section immobilière du portail Vivastreet a beau publier une large proportion d’annonces de particuliers, il n’en oublie pas les professionnels pour autant. Quelques mois après avoir lancé une offre destinée aux agents immobiliers, le site planche sur la refonte de son interface afin d’attirer davantage d’utilisateurs.

La concurrence, qui fait rage entre les portails d’annonces immobilières, oblige les acteurs à se renouveler. La section immobilière du portail Vivastreet l’a bien compris en lançant, en octobre 2014, Immo Pro, une offre entièrement dédiée aux professionnels. Interfacée avec l’ensemble des logiciels de transaction, elle permet aux agents immobiliers de diffuser automatiquement leurs annonces de biens, de se différencier vis-à-vis des particuliers et de piloter leur activité grâce à des fonctionnalités de reporting et de tracking.

La rubrique immobilière de Vivastreet, qui confirme une nouvelle fois sa position de challenger sur le marché des petites annonces, formule de grandes ambitions avec sa nouvelle offre Immo Pro. En 2015, le portail aux 2,5 millions de visites par mois espère séduire entre 600 et 1000 agences. D’ici 2017, il souhaite engager une relation contractuelle avec 3000 agents. Pour atteindre cet objectif, Vivastreet prévoit à la fois de lancer une vaste campagne de communication et de retravailler l’interface de son site web. Avec une grande nouveauté : pour le confort de ses utilisateurs, la rubrique dédiée à l'immobilier, qui vise les 5 millions de chiffre d’affaires en 2015, ne contiendra aucune publicité.

Quels sont les bénéfices de sa nouvelle offre Immo Pro ? Quelles sont les ambitions de la section immobilière de Vivastreet sur le marché hexagonal ? Comment le portail, bientôt en flat design, compte-t-il se différencier de SeLoger et du Bon Coin ? Les réponses de Cédric Brochier, directeur général France de Vivastreet.

Transférer cet article à un ami