Paroles d’agent : "L’application de Rhinov nous permet de décrocher davantage de mandats exclusifs", Rémy Labrousse, Vilageo


Par Aurélie Tachot | le lundi 04 mai 2015 | Visites virtuelles
Paroles d’agent : "L’application de Rhinov nous permet de décrocher davantage de mandats exclusifs", Rémy Labrousse, Vilageo

Pour se différencier de ses concurrents, Rémy Labrousse, négociateur au sein de l’agence Vilageo, s’est tourné vers l’application mobile de Rhinov qui permet, grâce à la réalité augmentée, de valoriser des biens défraîchis. Une approche qui semble plaire aux vendeurs comme aux acquéreurs…

Installée dans le sud de l’Ile-de-France, à Thiais, l’agence Vilageo se targue, depuis sa création il y a deux ans, d’avoir une approche moderne et innovante. Ainsi, lorsque Rémy Labrousse, négociateur, entend parler de la société Rhinov sur les réseaux sociaux, il se  reconnaît d’emblée dans l’application de réalité virtuelle qu’elle propose. "Nous disposons, dans notre portefeuille, des copropriétés vieilles de 40 ou 50 ans. Si certains appartements ont été refaits à neuf, d’autres sont restés dans leur jus. Malgré leur potentiel, nous constatons que les acquéreurs ne parviennent pas à s’y projeter", explique-t-il.

Une application qui fait mouche auprès des vendeurs

Pour remédier à ce problème, l’agence Vilageo a décidé, l’été dernier, de miser davantage sur la valorisation de ses biens, jusqu’ici uniquement matérialisée par des photos de qualité. "Le marché immobilier est actuellement en faveur des acquéreurs. De fait, les appartements à rafraîchir se vendent beaucoup moins bien, même s’ils sont moins chers. En juillet 2014, nous nous sommes donc outillés de l’application de Rhinov qui permet, à partir d’une tablette, de visualiser le potentiel architectural d’un produit, via des images 3D d’un aménagement virtuel. Notamment un agrandissement, une redistribution des pièces, une rénovation intérieure, une végétalisation…", précise Rémy Labrousse. Un choix que l’agent immobilier est loin de regretter. Dès la première utilisation de l’application sur iPad, il a su qu’elle constituerait un argument de vente, côté vendeurs comme acquéreurs. "Elle nous permet de toucher des clients avec une approche différente de celle de nos concurrents. Le fait que nous utilisions cette solution pèse lourdement dans la décision des vendeurs de nous octroyer leur bien en exclusivité puisqu’en valorisant leurs produits, nous générons davantage de contacts, donc organisons davantage de visites. Pour l’instant, à chaque fois que nous avons présenté l’application, nous avons décroché l’exclusivité", raconte-t-il.

Une courte formation de prise en main

L’agence francilienne Vilageo s’appuie sur l’application de Rhinov uniquement lorsqu’elle décroche une exclusivité. "Quoiqu’intéressante, la solution ne convient pas à tous les biens. Du fait de leur exiguïté ou de leur agencement, certains appartements sont trop difficiles à exploiter par le biais de l’application", concède Rémy Labrousse. Ce dernier réserve, par ailleurs, ce service à une clientèle "sensible à la technologie de réalité augmentée", ajoute-t-il. Les dix salariés de l’agence devraient prochainement suivre la courte formation dispensée par Rhinov pour prendre l’outil en main.

Transférer cet article à un ami