"Avec notre levée de 3 millions d'euros, nous visons l'Europe", Jeanne Massa, Habiteo


Par Aurélie Tachot | le mardi 21 juillet 2015 | Visites virtuelles
"Avec notre levée de 3 millions d'euros, nous visons l'Europe", Jeanne Massa, Habiteo

Moins d’un an après son lancement, la société Habiteo, spécialisée dans la visite immobilière en 3D, affiche déjà deux levées de fonds à son compteur ! Bouclé il y a quelques jours, son second tour de table de 3 millions d'euros devrait lui permettre d’étoffer son équipe afin, notamment, de faire ses premiers pas à l’international, comme l’explique Jeanne Massa, la co-fondatrice.

Quel est le positionnement du site Habiteo.com ?

Habiteo est un portail spécialisé dans l’immobilier neuf qui recense une quarantaine de programmes réalisés par des promoteurs comme Cogedim, BNP Paribas, European Homes… Sa particularité, c’est qu’il propose aux acquéreurs de se représenter leur futur achat, grâce à un outil de visite virtuelle. Concrètement, nous modélisons, sous 15 jours, des programmes immobiliers en 3D et leur permettons de visiter virtuellement le lot qu’ils ont repéré. Nous leur proposons également des plans en 3D, une vidéo du quartier de la résidence, une carte dotée d’un calcul d’itinéraires ainsi que des statistiques sur la démographie de la ville, la taxe foncière, le prix moyen au m2

En parallèle, votre société édite une solution d’aide à la vente pour les promoteurs immobiliers. En quoi consiste-t-elle ?

C’est notre co-fondateur Jean-Claude Szaleniec, ancien directeur général de Marignan Immobilier, qui a eu l’idée de développer cet outil, très opérationnel. Il offre aux promoteurs et à leurs prescripteurs, c’est-à-dire à leurs forces commerciales, un tunnel de vente : il leur permet, par exemple, de connaître, en temps réel, la disponibilité des lots à vendre dans une résidence, d’accéder à l’ensemble de leurs documents contractuels, de bénéficier de la signature électronique pour finaliser un contrat de pré-réservation en ligne… En d’autres termes, notre solution permet aux promoteurs et à leurs équipes de digitaliser leurs pratiques, ce qui est une première dans ce secteur.

Vous venez de lever 3 millions d’euros auprès du fonds d’investissement Serena Capital et de ses investisseurs historiques. Quelle est votre road map pour les deux années à venir ?

De nouvelles fonctionnalités devraient voir le jour au sein du portail, notamment une option pour personnaliser le bien qu’un client visualise en 3D, une rubrique de déstockage de lots… Nous allons également recruter une quinzaine de personnes, notamment des commerciaux, afin d’accélérer notre développement en France, où nous dénombrons 70 programmes neufs en cours de modélisation, qui sont principalement répartis en Ile-de-France, Rhône-Alpes et PACA. Grâce à cette seconde levée de fonds, notre objectif est enfin de nous lancer à l’international, notamment en Europe. D’ici la fin de l’année, nous espérons atteindre le cap du million d'euros de chiffre d’affaires.

Transférer cet article à un ami