Vitrilia dynamise les vitrines des agences


Par Chloé Cartier-Santino | le lundi 07 janvier 2013 | Visites virtuelles
Vitrilia dynamise les vitrines des agences

Spécialisée dans le numérique pour les vitrines, la société Vitrilia fait évoluer ses produits avec les nouvelles technologies. Elle propose notamment des panneaux plexiglass pour diffuser photos et vidéos, des écrans tactiles et à l’avenir de la 3D.

Créée en 2005, la société Vitrilia, spécialisée dans les vitrines numériques, a démarré dans l’idée d’informatiser l’affichage des annonces en vitrine en les remplaçant par des écrans. Un concept différenciant et novateur qui a séduit de nombreuses agences. Avec désormais plus de 2 000 clients, l’entreprise fait évoluer ses solutions de communication et de diffusion d’annonces avec les nouvelles technologies. Depuis quelques mois, elle a lancé le produit Plexilia, un panneau plexiglass numérisé. Il se présente sous la forme de plaques de plexiglass au format d’une feuille de papier A4 ou A3 et intègre une technologie de projection numérique. « Cela apporte le bénéfice d’un écran LCD dynamique et l’esthétique d’un panneau LED classique », explique Jimmy Cohen, directeur de Vitrilia. Le nombre de panneaux varie selon la taille de la vitrine et un seul projecteur est nécessaire pour diffuser l’ensemble du contenu numérique souhaité (photos et/ou vidéos). « Les panneaux sont lisibles même si la vitrine est ensoleillée, de plus le projecteur intègre une technologie anti-éblouissement. Cela assure le même rendu de jour comme de nuit », ajoute le directeur. Vitrilia propose ce produit à la location pour un coût allant de 250 à 450 euros par mois sur 36 mois (durée de la garantie du matériel).

Des vitrines avec écran tactile intégré

L’entreprise qui avait une forte demande sur les produits tactiles a créé le Vitrilia touch il y a deux ans. Il s’agit d’un écran tactile interactif de 40 pouces pour l’espace d’accueil des agences. Il présente une interface ludique pour permettre au commercial de montrer aux clients les différents biens proposés, faire une visite virtuelle, mais aussi localiser un quartier grâce à l’intégration de Google Map. Et depuis quelques jours, une déclinaison de ce produit a été lancée sur ce principe mais pour les clients. « L’écran est intégré à la vitrine et les clients peuvent naviguer sur une interface dynamique en le touchant. Ainsi, l’agence peut rendre accessible à la consultation tous ses biens même quand elle est fermée », explique Jimmy Cohen. Et le directeur a d’autres projets : pour fin 2013, début 2014, l’affichage en 3D visible sans lunettes arrivera dans les vitrines des agences immobilières.

Transférer cet article à un ami