Le logiciel Immostore exploite la data à gogo


Par Gaëlle Fillion | le mercredi 11 mai 2016 | Logiciels de transactions
Le logiciel Immostore exploite la data à gogo

Pour sa V16 lancée il y a quelques mois, l’éditeur nantais s’est lancé trois défis : renforcer la sécurité, mieux exploiter les données et automatiser l’estimation des biens. Des axes de développement qui se sont concrétisés par plusieurs nouveaux modules voués à faire gagner du temps et de l’argent aux agences.

Crée au milieu des années 90, Immostore reste un acteur plutôt discret dans la galaxie des logiciels de transaction. Sa solution cache pourtant quelques pépites. Historiquement implanté dans les agences de l’ouest de la France, il s’affiche comme un logiciel national. "Nous avons des pôles de concentration de notre clientèle en Loire Atlantique, en région parisienne et autour de Lyon" explique le Directeur Vincent Gaudron. Au total, l’éditeur revendique "entre 300 et 400 agences clientes", dont quelques réseaux de mandataires : un axe de développement sur lequel l’éditeur souhaite tabler. A noter qu’il propose également une offre de création de sites web immobiliers et de référencement.

Mobilité et exploitation des données

Immostore est accessible "avec ou sans Internet" sur tablette… mais également sur ordinateur en mode connecté ou désynchronisé. "C’est un gros axe de différenciation" insiste Vincent Gaudron.  Il s’agit donc d’un logiciel "en dur", qui s’installe au préalable et prend la forme d’une application, activable sur abonnement. Pour sa V16, l’éditeur a sophistiqué la gestion des droits de profils utilisateurs, de sorte à ce que chaque membre de l’équipe, qu’il soit stagiaire, négociateur, animateur des ventes, mandataire ou directeur d’agence, n’ait accès qu’aux données qui le concerne – question de sécurité. Parmi les nouveaux modules disponibles en standard, le logiciel propose un outil de pilotage de l’activité, permettant de suivre des indicateurs stratégiques en temps réel : CA, taux de transformation, ratio exclusivités/mandats simples, honoraires moyens à l’étape du compromis ou de l’acte définitif – et une batterie de possibilités pour comparer les statistiques de secteurs à secteurs, d’équipe à équipe ou d’agent à agent. "On constate que cet outil est davantage utilisé dans les réseaux. Mais il est voué à se développer dans les agences indépendantes qui chercheront forcément à gagner en performance" observe Vincent Gaudron.

Réduire les coûts publicitaires

Deux autres fonctionnalités du logiciel méritent que l’on s’y attarde. Un module d’optimisation des coûts de communication sur les portails, tout d’abord, qui permet d’automatiser la rotation des annonces sur les sites immobiliers en fonction de leur potentiel. "En moyenne chez nos clients qui utilisent cet outil, on remarque une économie d’environ 20 % sur le budget de communication" assure Immostore. Autre innovation : un module d’estimation d’un bien, qui permet de générer automatiquement un pré-rapport d’avis de valeur de plusieurs pages. "Nous combinons 4 méthodes de calcul et différentes sources" conclut Vincent Gaudron, qui entend rester discret sur les coulisses de son algorithme. 

Transférer cet article à un ami