La Boîte Immo rachète les logiciels de la FNAIM


Par Aurélie Tachot | le mardi 05 juin 2018 | Logiciels de transactions
La Boîte Immo rachète les logiciels de la FNAIM

Nouveau mouvement de consolidation sur le marché des logiciels immobiliers ! La Boîte Immo, adepte des acquisitions ces dernières années, vient de reprendre l’activité logicielle de la FNAIM, qui se concentre de nouveau sur son métier historique : le lobbying. Avec ce rachat, la société muscle ainsi son portefeuille de 860 nouveaux clients. Explications.

Le logiciel « Fnaim Connect », qui est né du rapprochement d’Elephant Bird et de Goventis, est désormais entre les mains de La Boîte Immo ! Un rapprochement majeur sur le marché de l’édition de logiciels immobiliers, en pleine consolidation, qui ne s’est pas effectué en un jour. ʺCela faisait plusieurs années que la Fédération se questionnait sur l’intérêt de conserver cette activité logicielle, que nous avions lancée il y a 30 ans dans un contexte très différent de celui d’aujourd’hui. La cession a finalement été actée par mon prédécesseur. La technologie évoluant vite, j’ai souhaité concrétiser rapidement cette volontéʺ, explique Jean-Marc Torrollion, président de la FNAIM. Une phase de consultation a été lancée auprès des éditeurs du marché. ʺLa compétition a été difficile, concède-t-il. Tous n’étaient pas au même niveau. Nous souhaitions un acteur indépendant des portails web et financièrement solide.ʺ Si de nombreux éditeurs se sont montrés intéressés pour reprendre les actifs de Fnaim Connect, c’est finalement La Boîte Immo qui a remporté la partie. ʺNotre projet a été jugé le plus pertinent : la qualité de nos outils, notre capacité à accompagner les clients, à encaisser les charges mais aussi la taille de notre structure a convaincu le comité exécutif de la FNAIM, qui porte la responsabilité de ce rapprochement envers ses adhérentsʺ, explique Olivier Bugette, PDG de La Boîte Immo. La présence d'Axel Springer (groupe SeLoger) au capital d’AC3 Groupe, piloté par Gercop, lui a-t-il empêché de gagner la bataille ? ʺC’est un sujet qui nous a toujours posé questionʺ, élude Jean-Marc Torrollion.

Le logiciel Fnaim Connect rebaptisé !

Grâce à ce rachat, dont le montant est resté confidentiel, La Boîte Immo gagne 860 nouveaux clients, dont 62 % d’agents immobiliers indépendants. ʺC’est l’équivalent d’Immovision, que nous avons racheté il y a un an à Figaro Classifiedsʺ, glisse Olivier Bugette. L’agence de web marketing, qui est habituée à absorber des logiciels immobiliers, commercialisera dorénavant le logiciel de la FNAIM sous le nom « Fnaim Connect by Hektor ». A noter que les prix de ce logiciel resteront les mêmes. Ce rachat s’inscrit dans un partenariat de développement plus global entre la Fédération et La Boîte Immo. ʺL’objectif de ce partenariat, qui a été signé pour trois ans et demi, est d’accompagner les adhérents sur les logiciels métiers, de proposer des améliorations régulières de l’outil, notamment sur l’expérience utilisateurs et enfin de développer davantage de synergies, par exemple en échangeant nos compétencesʺ, résume Olivier Bugette. En rachetant l’activité logicielle de la FNAIM, l’éditeur espère également convaincre les adhérents de la fédération de se pencher sur ses autres solutions. ʺNous ne nous interdisons pas de leur présenter nos offres de créations digitales, de réseaux sociaux, de visites virtuelles…ʺ, précise-t-il. En attendant, La Boîte Immo récupère les locaux parisiens de Fnaim Connect ainsi que 9 de ses salariés (essentiellement des développeurs), ce qui devrait lui permettre de renforcer sa R&D. Mais aussi de passer la barre symbolique du 100e collaborateur. ʺC’est une étape importante pour La Boîte Immo, qui poursuit sa dynamique d’ascension et renforce son rôle de leaderʺ, conclut-il.

Transférer cet article à un ami