Immo-One rajeunit son logiciel de transaction


Par Aurélie Tachot | le mardi 09 février 2016 | Logiciels de transactions
Immo-One rajeunit son logiciel de transaction

La bonne résolution d’Immo-One pour 2016 ? Donner un coup de jeune à ses outils ! Une ambition qui vient de se concrétiser par la refonte de son logiciel de transaction e-Transac, dont la première version est sortie il y a plus de 10 ans. Design contemporain, ergonomie simplifiée, fonctionnalités mobiles… Voici ce qu’il faut retenir de la version bêta.

Immo-One vient de donner un coup de jeune à son logiciel de transaction full web. "C’est un outil que nous avions lancé il y a 12 ans. Si nous l’avons mis à jour régulièrement et enrichi au fil des années, en y ajoutant de nouvelles fonctionnalités, nous ne le trouvions plus adapté aux évolutions du web", raconte Philippe Michel, responsable technique chez Immo One. Pour que son logiciel e-Transac corresponde davantage aux besoins des 8000 agents immobiliers qui l’utilisent quotidiennement, la société a décidé de partir d’une feuille blanche et de développer une nouvelle version de l’outil, qui sera officiellement lancée en mai prochain. Première grande évolution : le logiciel de transaction a été développé en responsive design et est désormais accessible depuis tous les terminaux mobiles. "Les professionnels de l’immobilier pourront désormais travailler aussi bien dans leurs agences, sur un ordinateur, que pendant leurs déplacements, sur mobile ou tablette", explique Delphine Emeric, chargée de communication chez Immo-One. Une approche qui a abouti sur plusieurs fonctionnalités, qui seront bientôt expliquées via des mini-vidéos sur YouTube. Notamment la synchronisation des contacts et des rendez-vous entre l’agenda du logiciel et les smartphones.

Des passerelles avec le réseau social Alveen

Outre la mobilité, la simplicité a guidé la nouvelle version d’e-Transac. La société a fait la chasse au nombre de clics ! "Nous avons identifié les 10 ou 15 actions les plus fréquemment menées par les agents immobiliers au sein de notre logiciel. Nous nous sommes ensuite concentrés sur celles-ci pour les rendre les plus faciles possible", précise Philippe Michel. Concrètement, les professionnels peuvent plus rapidement consulter une fiche de biens, créer un rendez-vous de visite, envoyer un descriptif par mail, enregistrer un mandat… La solution, dont la version bêta est accessible à tous les testeurs en herbe, s’est également enrichie d’un outil de tchat permettant de dialoguer en temps réel avec les acquéreurs potentiels. Une démarche de transparence également incarnée par la passerelle entre le logiciel et le réseau social Alveen, dont l’ambition est de rapprocher acheteurs, vendeurs et professionnels. "Depuis e-Transac, nos clients ayant un compte sur Alveen peuvent désormais mettre à jour les rapprochements entre les biens des partenaires et ses fiches acquéreurs", illustre Delphine Emeric. Ces prochains mois, de nouveaux outils optionnels devraient être intégrés au logiciel, notamment une solution de signature électronique et un module de prospection et de pige.

04 42 52 53 54 afin que les lecteurs puissent appeler nos commerciaux pour avoir une clé bêta et tester l’application

Transférer cet article à un ami