Augmentez votre taux de transformation grâce au call-to-action


Par Stéphanie Marpinard | le mercredi 20 novembre 2013 | Logiciels de transactions
Augmentez votre taux de transformation grâce au call-to-action

Cap Développement travaille, depuis plus de 10 ans, au service des agences immobilières en les accompagnant par le numérique dans leur développement : sites Internet, logiciels de transaction, référencement… Toujours en quête de nouvelles innovations, l’agence web propose, depuis quelques mois, le call-to-action. L’objectif ? Permettre aux agences immobilières d’augmenter le taux de transformation de leur site.

"Le call-to-action est une méthode marketing qui vise à inciter une cible d’internautes à l’action", rappelle Jean-Albert Vilmer, PDG de Cap Développement. En d’autres termes, cette technique a pour objectif de pousser l’internaute à contacter l’agence immobilière. Car si aujourd’hui le référencement est au centre des préoccupations des agences immobilières, il est bon de rappeler qu’un site bien référencé, mais qui transforme peu, aura guère d’intérêt pour un professionnel de l’immobilier. "Un site bien conçu permettra de doubler ou de tripler un taux de transformation, quand multiplier par deux ou trois un référencement est quasiment impossible", souligne Jean-Albert Vilmer.

Les techniques du call-to-action

Le call-to-action fait appel à des éléments de design qui sont mis en valeur par rapport aux autres et qui incitent l’internaute à cliquer. Cette technique intervient sur le libellé des boutons, les blocs d’action, la façon de créer les formulaires de contacts ou encore, de construire le site en identifiant ce qu’on appelle les tunnels de conversion. "Pour calculer ces tunnels, c’est-à-dire le chemin que peut suivre un internaute sur le site, il est nécessaire d’identifier entre 3 et 5 catégories socioprofessionnelles que cible le site", précise le PDG de Cap Développement. Et d’ajouter : "L’intégration de blocs de réassurance mettant en avant des témoignages de clients, des prix ou des certifications ont, quant à eux, pour objectif de rassurer les internautes".

Une pratique approuvée

Si les techniques du call-to-action étaient encore quelque peu artisanales il y a 2 ans, des études prouvent, aujourd’hui, le potentiel significatif de cette pratique. "Le navigateur Firefox a ainsi augmenté son taux de téléchargement de 30 ou 40 % uniquement en changeant le libellé, la couleur et la taille de son bouton", met en avant Jean-Albert Vilmer. Développé au sein de l’agence depuis quelques mois, le call-to-action séduit de plus en plus d’agences immobilières. "Nous proposons aujourd’hui à nos clients de faire intervenir notre consultant call-to-action dès la conception de la maquette", explique le PDG. Proposé comme un module complémentaire, son tarif varie en fonction de la taille et des projets du site : entre 1 500 et 5 000 euros. "Un budget moindre que celui qui pourrait être alloué en achat de clics ou en amélioration du référencement", conclut Jean-Albert Vilmer.

 

Transférer cet article à un ami