" En 2013, nous poursuivrons notre croissance externe", Christine Sobral, Gercop


Par Gaëlle Fillion | le vendredi 21 décembre 2012 | Logiciels de gestion
" En 2013, nous poursuivrons notre croissance externe", Christine Sobral, Gercop

Gercop propose une panoplie de logiciels immobiliers, notamment pour la gérance, la copropriété ou la transaction. Mais Gercop, c’est aussi un groupe qui rassemble 9 filiales. Nouveaux produits en mode web, services d’externalisation des données, tendances…Christine Sobral, directrice commerciale de Gercop, revient pour nous sur les perspectives 2013.

 

Comment avez-vous vécu l’année 2012 ?

Cela n’a pas été simple. De nombreuses agences ou succursales ont fermé. Toutefois, la majorité des clients de Gercop sont administrateurs de biens. Or la gérance et le syndic se portent plutôt bien. On constate que ces métiers travaillent encore principalement dans un environnement papier. Notre objectif a donc été de faciliter leur quotidien. Nous avons par exemple mis à leur disposition une plateforme web pour que les propriétaires ou locataires puissent communiquer avec le cabinet, payer en ligne, etc. Nous avons également développé un extranet destiné aux administrateurs qui peuvent désormais avoir accès à leur annuaire où qu’ils se trouvent. Ils ne peuvent pas encore modifier les données, mais ce sera la prochaine étape. 

Allez-vous dévoiler de nouveaux produits prochainement ?

Nous lançons courant 2013 une option « Organiseur » compatible avec toutes les applications Gercop. Il s’agit d’une application web accessible avec un identifiant et un mot de passe, sur laquelle les professionnels retrouveront leurs différentes tâches de la journée, les échéances de leurs contrats, etc. Gestionnaires, syndics de copropriété, négociateurs sur le terrain pourront avoir accès aux messages qui leur ont été laissés au bureau, prendre des notes ou des photos. Toutes ces informations seront synchronisables avec les logiciels Gercop. Nous croyons beaucoup dans ce nouveau produit qui répond très concrètement aux besoins de nos clients, quelle que soit leur taille. Nous allons également lancer une version iPad de notre module d’état des lieux.

Quelles sont les grandes tendances du marché selon vous ?

Le web, le web, le web ! L’application Gercop-Transaction est proposée depuis plusieurs années en mode full web, en parallèle de la version sous licence. Cette application a également été adaptée pour un accès sur iPad et iPhone. Très peu de nouveaux clients optent pour la version internalisée, même si nous souhaitons tout de même la conserver. Pour les applications gérance et copropriété, nous allons là aussi miser sur le mode web. Ce projet actuellement à l’étude devrait voir le jour fin 2013. Nos clients sont encore frileux car ils craignent d’accéder à des informations comptables via Internet, bien que les systèmes soient sécurisés. Cela sera pourtant une grande étape pour ces métiers qui ont pris beaucoup de retard dans la gestion électronique des données.

Comment  vous différenciez-vous de vos concurrents ?

Nous prenons de l’avance. Sur la question de la dématérialisation par exemple, nous sommes déjà prêts techniquement, en attente de la reconnaissance officielle du recommandé électronique qui devrait intervenir par décret. Nous nous distinguons également par la qualité de notre accompagnement. Notre assistance téléphonique regroupe 12 personnes toutes spécialistes du secteur immobilier.

Quelles seront les actualités du groupe Gercop en 2013 ?

Après le rachat d’une filiale au Canada en 2009, nous allons poursuivre notre développement externe en Amérique du Nord. Nous souhaitons également diversifier nos activités dans la vente et la location de matériel informatique et dans l’hébergement de données, pour compléter notre offre globale. Pour cela, nous finalisons le rachat de notre dixième filiale, une société de 25 personnes basée à Brest.

Transférer cet article à un ami