WeProov digitalise l’état des lieux


Par Morgan Robert | le mercredi 09 mai 2018 | Logiciels de gestion
WeProov digitalise l’état des lieux

Si, à son lancement en mars 2016, la start-up WeProov réservait son application mobile d’état des lieux sécurisés au monde automobile, elle l’a maintenant ouverte à celui de l’immobilier, avec un succès qui va croissant.

« Depuis le lancement de WeProov en mars 2016, nous avons comptabilisé environ 150 000 états des lieux dont 10 % concernent l’immobilier. Depuis que nous avons lancé une plateforme spécifique à ce secteur au 1er janvier dernier, la moitié des 1000 états des lieux qui nous parviennent chaque jour émane de ce domaine. » En écoutant Gabriel Tissandier, co-fondateur de WeProov avec Alexandre Meyer et Jean-Luc Monceron, il est facile de comprendre qu’il y avait une forte attente du monde immobilier pour le service de la start-up. Proposer une application permettant aux particuliers et aux professionnels de disposer, en quelques images, d’un document garanti et sécurisé par le biais d’un procédé de photographie assistée : le concept était effectivement prometteur. « Même si nous nous sommes tout d’abord tournés vers l’automobile, nous avons dès le début, privilégié un produit ouvert, capable de fonctionner à terme dans tous les secteurs où la location, et donc l’état des lieux, seraient des pratiques courantes. Très vite, nous avons constaté que des propriétaires utilisaient notre application comme complément aux états des lieux papiers. Des professionnels de l’immobilier nous ont ensuite également contacté pour que nous ajustions l’outil à leurs besoins. »

Une année de développement et de tests

En 2017, pour profiter de cet engouement, WeProov a donc décidé de créer une interface accessible depuis les mobiles, spécifiquement adaptée à cet univers. A l’issue d’une année complète de développement et de tests, entrecoupée d’une levée de fonds d’un million d’euros en juillet dernier, une version « 100% immo » est donc née. Celle-ci est plus ou moins évoluée selon les besoins de l’utilisateur : particulier, professionnel, location courte durée ou longue… L’une de ses spécificités, c’est qu’elle est non seulement utilisable pendant les états des lieux classiques mais aussi dans d’autres contextes. « Une agence ne pouvant se déplacer pour un état des lieux d’entrée peut ainsi demander au locataire de réaliser lui même l’opération, qui sera validée par notre application », explique Gabriel Tissandier. Disponible sur toutes les plateformes en téléchargement gratuit, l'application mobile WeProov est accessible à différents tarifs, soit en achat à l’unité, soit en achat au forfait de 10 euros pour 5 états des lieux et 20 euros pour 12 états des lieux. Des versions plus élaborées de l’application sont enfin proposées à 50 et 100 euros par mois.  

Transférer cet article à un ami