L’intelligence artificielle ? Même pas peur !


Par Aurélie Tachot | le mercredi 02 mai 2018 | Logiciels de gestion
L’intelligence artificielle ? Même pas peur !

L’arrivée de l’intelligence artificielle dans la sphère de l’immobilier n’inquiète pas les agents immobiliers outre mesure ! Une grande majorité estime qu’elle peut même être un outil à leur service. C’est, en tous cas, ce qui ressort de la nouvelle étude ImmOpinion.

L’intelligence artificielle : danger ou opportunité ? Les professionnels de l’immobilier ont tranché ! D’après l’étude ImmOpinion, qui a sondé 400 responsables d’agences et négociateurs via ImmoMatin, La Boîte Immo et Batibiz, plus de huit professionnels sur 10 (82 %) déclarent ne pas avoir peur de l’intelligence artificielle. ʺC’est un résultat surprenant dans la mesure où celle-ci est souvent présentée comme une technologie qui menace de remplacer les agents immobiliersʺ, commente Isabelle Vrilliard, directrice de l’étude. Autre enseignement intéressant : ce résultat ne change pas en fonction des âges des sondés. ʺPreuve que l’intelligence artificielle ne devrait pas trouver de résistance dans les années à venir, si tant est qu’elle prouve sa valeur ajoutéeʺ, décrypte-t-elle.

Des outils facilitateurs

Si la profession immobilière ne se sent pas menacée par l’intelligence artificielle, c’est qu’elle croit – à juste titre – à la dimension humaine de son métier. Un paramètre qui ne pourra jamais être remplacé par un robot, aussi intelligent soit-il, estiment les sondés ! Les faits lui donnent raison : aujourd’hui, les algorithmes d’estimation de prix (utilisés par 32 % des répondants) ainsi que de rédaction d’annonces, qui embarquent tous deux de l’intelligence artificielle, sont considérés comme des outils facilitateurs, au service des agents immobiliers. Ils sont jugés populaires parce qu’ils permettent justement à ces professionnels de se concentrer sur des tâches à plus grande valeur ajoutée. ʺLes outils de rédaction d’annonces sont optimisés pour le référencement sur Internet et peuvent donc générer davantage de trafic sur le site web d’une agence. Il n’est donc pas impossible que l’intelligence artificielle accompagne, dans le futur, l’essor du mandat exclusifʺ, commente Isabelle Vrilliard.

Les prémices des chatbots

Aujourd’hui, les chatbots, qui concrétisent le plus l’intelligence artificielle, n’en sont qu’à leurs balbutiements. Ce constat peut, lui aussi, expliquer la raison pour laquelle les professionnels se sentent si peu inquiets. D’après ImmOpinion, les chatbots, qui permettent surtout de traiter les prises de contacts des prospects et des clients, ne seraient utilisés que par 2 % des répondants. Par ailleurs, seulement 22 % des sondés déclarant ne pas avoir peur de l’IA envisageraient d’avoir recours aux chatbots dans le futur. Chaque chose en son temps pour les agents immobiliers : aujourd’hui, ils sont encore dans une phase d’adoption des « standards du web » que sont la photo, la vidéo et les avis clients. Sans être de la science fiction, l’intelligence artificielle n’est donc pas une priorité !

Les résultats complets de l’étude ImmOpinion sont disponibles pour un prix à partir de 405 euros. Pour les commander, cliquez ici.

Transférer cet article à un ami