Cautioneo promet aux propriétaires une location sans risque


Par Morgan Robert | le lundi 26 novembre 2018 | Logiciels d'évaluation
Cautioneo promet aux propriétaires une location sans risque

En sa qualité de facilitateur, Cautioneo propose aux propriétaires de couvrir les risques des locataires dits « atypiques » comme les travailleurs de CDD, les freelances, les intérimaires… La société, qui a levé 350 000 euros en septembre dernier et qui vient de signer un partenariat avec le réseau L'Adresse, édite deux solutions de garantie, l’une concernant les loyers impayés et l’autre le dépôt de garantie. Explications du CEO Julien Chenet.

Quel service propose Cautioneo ?

La start-up Cautioneo est née début 2018 d’une idée simple : alors que le marché du travail a énormément évolué, avec de plus en plus de CDD, d’intérimaires et de freelances, le marché immobilier, lui, a conservé une approche très traditionnelle du risque. Il se méfie donc de ce public qu’il considère souvent, à tort, comme précaire. Notre objectif est donc de faciliter la vie de ces candidats à la location tout en rassurant les propriétaires. Nous sommes titulaires de la carte professionnelle de gestion immobilière, et par ailleurs courtiers en assurance et en opérations de banque et de services de paiement,

Comment votre garantie fonctionne-t-elle ?

« Le Passeport Garant » assure au propriétaire jusqu'à 24 mois de loyers impayés en cas de défaillance financière du locataire, pour un maximum de 4 000 euros par mois. Si l’impayé survient suite à un accident de la vie, Cautioneo protège également le locataire et prend en charge son loyer dans une limite de trois mois. « Le Passeport Dépôt » veut, quant à lui, éviter au locataire tout dépôt de garantie à l’entrée dans son logement. A la place, nous offrons au propriétaire une garantie représentant 6 mois de loyer, dans la limite de 24 000 euros. De quoi faire face à tout risque de dégradation. Ces deux solutions coûtent au locataire respectivement 3,5 % et 1 % du montant du loyer. Ils sont gratuits pour le propriétaire. Notre caution repose sur un algorithme qui va vérifier le sérieux du futur locataire sur plus d’une trentaine de critères dont ses revenus, sa profession, son ancienneté, mais aussi son épargne.

Vos premiers résultats correspondent-ils à vos attentes ?

Notre plateforme, qui est opérationnelle depuis septembre, a recensé 4 000 inscriptions pour le seul mois d’octobre. C’est donc plutôt encourageant. Et si les CDD et autres freelances ont bien répondu à l’appel, nous avons aussi vu venir des retraités ou encore des fonctionnaires. Autre signe encourageant : nous venons de signer deux accord avec d’importantes communautés de freelances, Comet et Brigad. Nous devrions bientôt annoncer deux partenariats avec d’importants réseaux d’agences immobilières. Ces professionnels comptent beaucoup pour nous. Aujourd'hui, notre objectif est en effet de nous positionner auprès d’eux en tant que partenaires qu’ils vont recommander à des locataires en situation délicate et bien sûr à des propriétaires hésitants. 

Transférer cet article à un ami