L’astuce de l’expert - Comment se créer une page Facebook ?


Par Priscilla Reig | le mercredi 18 septembre 2013 | Communiquer sur les réseaux sociaux
L’astuce de l’expert - Comment se créer une page Facebook ?

C’est le réseau social le plus populaire. Avec plus d’un milliard d’utilisateurs actifs par mois dans le monde, Facebook est devenu incontournable. Mais pour se créer une page entreprise, il y a certaines règles à respecter. Tour d’horizon avec Stéphane Caron, directeur commercial et associé chez Previsite.

« Il ne faut pas considérer Facebook comme un nouveau portail immobilier, mais comme un outil de relation client », prévient d’abord Stéphane Caron. Première étape : se créer une page fan avec des abonnés. Pour ce faire, les clients et prospects doivent être invités à suivre l’actualité de cette nouvelle page. Un e-mail peut par exemple leur être envoyé pour les inviter à la « liker ». Objectif à terme ? « Générer de la visibilité pour son agence immobilière et rediriger du trafic vers son site Internet et créer de l’interaction avec ses clients », répond le directeur commercial chez Previsite.

Générer du contenu

Pour ce professionnel, un compte entreprise Facebook se situe à mi-chemin entre une newsletter, un blog et un site Web. « Avec un principe bien particulier, intervient-il, il faut générer du contenu. Le client doit retrouver tout ce qu’il attend en poussant la porte d’une agence immobilière. » Stéphane Caron conseille de publier une actualité au moins tous les deux jours. L’agence peut par exemple mettre en ligne un bien immobilier en primeur ou une baisse de prix en exclusivité Facebook, mais pas seulement. Des informations locales sont aussi bienvenues. On peut penser au nouveau parcours d’un tramway ou à l’installation d’une zone commerciale. Les clients recherchent également des conseils pratiques utiles dans leur projet d’achat immobilier. De plus, la page Facebook offre l’opportunité de médiatiser ses événements, comme des journées portes ouvertes.

Deux principales erreurs à éviter : l’inactivité et le spam. « Ne pas être actif sur Facebook serait peu engageant pour l’internaute, explique l’expert, et à l’inverse, le spam, ou la publication de toutes les annonces immobilières, n’est pas une bonne idée. » La page Facebook doit également être contrôlée. Les clients potentiels qui posent une question attendent une réponse adaptée. Le langage familier doit donc être évité. Aujourd’hui, Facebook est devenu une vitrine pour les agences et certaines ventes sont réalisées via le réseau social.

Transférer cet article à un ami