Artur’In se lance dans la production de vidéos


Par Aurélie Tachot | le jeudi 27 juin 2019 | Communiquer sur les réseaux sociaux
Artur’In se lance dans la production de vidéos

Un an après sa première levée de fonds d’un montant de 5,5 millions, le community manager Artur’In est toujours en pleine phase d’accélération. Un dynamisme qui se traduit aujourd’hui par le lancement d’une nouvelle offre : la réalisation de vidéos virales, susceptibles d’accroître la notoriété des agents immobiliers. 

Sur les réseaux sociaux, les vidéos font partie des contenus les plus commentés et partagés. Bref, les plus engageants lorsqu’on s’adresse à une cible habituée à être alimentée d’informations via Facebook, Twitter, LinkedIn… Une tendance sur laquelle Artur’In a décidé de surfer. Son équipe produit, qui a été renforcée suite à la levée de fonds de la start-up en juillet 2018, a travaillé sur deux nouvelles solutions. « Notre mission est de décharger nos clients, dont les agents immobiliers, de leur communication digitale. Dans cette optique, nous avons élaboré une offre qui leur permet d’avoir une vidéo « clé en main » à même d’alimenter leurs réseaux sociaux », explique Philippe Jochem, co-fondateur d’Artur’In. Concrètement, la start-up dépêche, chez ses clients, une petite équipe de tournage qui prend en charge la réalisation du tournage et le montage de la vidéo, finalement chartée aux couleurs de l’agence, ainsi que la réalisation d’un shooting photos. « La vidéo s’inscrit dans une logique de personnalisation du contenu : via ce format, les agents immobiliers peuvent prendre la parole, se présenter, ce qui améliore leur notoriété », indique-t-il. Vendue 60 euros par mois, cette nouvelle offre comprend la réalisation de trois vidéos par an, elles-mêmes découpées en 4 mini-films ainsi que la production de 15 photos. Ces contenus sont ensuite diffusés sur les réseaux sociaux au fil de l’eau, tout au long de l’année. 

La gestion de la publicité sur Facebook

Pour permettre à ses clients de dynamiser leur communication digitale, Artur’In a également décidé d’aller plus loin en proposant un second format vidéo, de plus en plus vu sur les réseaux sociaux : des infos d’experts. Il s’agit d’illustrer, en vidéo, un fait ou un chiffre. Par exemple : « 30 % des résidences secondaires du Sud de La France disposent d’une piscine ».  « Le contenu local d’expertise que nous publions sous forme d’articles pour le compte de nos clients intéresse les internautes mais ne génère pas forcément de « like ». À l’inverse, la vidéo sur des infos d’experts suscite des interactions, notamment des « like » et des partages », indique Philippe Jochem. Bien conscients que les professionnels de l’immobilier étaient perdus en matière de webmarketing, la start-up prévoit enfin le lancement d’une offre de gestion de publicité sur Facebook. Encore confidentiel, ce service aidera les agents immobiliers à monter des stratégies d’acquisition de trafic. Avec toutes ces nouveautés, Artur’In espère ainsi continuer à grignoter des parts de marchés dans l’immobilier, où la société dénombre 1500 clients, mais aussi dans ses nouveaux marchés de prédilection que sont l’assurance, le fitness, l’automobile et l’optique. Pour l’heure, la start-up de 90 collaborateurs gagne 200 nouveaux clients par mois, tous secteurs confondus. 

Transférer cet article à un ami