5 erreurs à éviter sur les réseaux sociaux


Le vendredi 30 novembre 2018 | Publi-reportage - Communiquer sur les réseaux sociaux
5 erreurs à éviter sur les réseaux sociaux

Facebook, Twitter, LinkedIn… Si les réseaux sociaux apparaissent aujourd’hui comme un levier incontournable de business pour les agents immobiliers, certaines règles s’imposent pour bien les exploiter. Tour d’horizon des erreurs à ne pas commettre avec Théophile Barrabé, content et community manager au sein de Artur’In.

1. Ne pas avoir de stratégie

Un agent immobilier qui se lance sur les réseaux sociaux doit avoir établi en amont une stratégie de communication en se posant les bonnes questions : Quelle est la cible ? Quel est son âge ? Que vient-elle chercher ? Quel ton utiliser ? "Si la plupart des professionnels ont recours au vouvoiement pour s’adresser à leur prospects via les réseaux sociaux, d’autres peuvent décider de jouer la carte de l’humour en fonction de leur personnalité et de la cible visée", explique Théophile Barrabé. 

2. Ne pas compléter sa description

Lorsqu’un prospect visite une page des réseaux sociaux, son temps est compté, il doit donc y trouver rapidement toutes les informations nécessaires afin de savoir à qui il a à faire, quelle est la zone de chalandise de l’agence, et bien évidemment comment joindre le professionnel. "Trop souvent négligée, la partie description est  pourtant essentielle", souligne ainsi le content et community manager.

3.  Ne pas savoir gérer son contenu

Il faut privilégier la qualité, plutôt que la quantité. Un contenu de qualité va en effet permettre de générer des interactions sur les publications via des commentaires, des likes, des partages, des retweets…  "Plus il y aura d’interactions, plus la publication sera vue, et plus vous attirerez de nouveaux fans", rappelle Théophile Barrabé. Dans cette optique, il est essentiel de s’adapter aux différents réseaux sociaux. Le message et le style ne seront ainsi pas les mêmes sur Facebook, Twitter ou linkedIn, par exemple. Il est conseillé d'appliquer la règle du 80/20, c'est-à-dire 80 % de contenu faisant écho aux actualités du secteur immobilier (conseils pratiques pour constituer un dossier, nouvelle loi…) et 20 % à l'actualité de l'agence (biens immobiliers, zoom sur l’équipe, évènements…).   

4. Ne pas illustrer ses posts par des visuels de qualité

Non seulement, la présence d'un visuel est indispensable, mais ce dernier doit également être de bonne qualité, c’est-à-dire en HD et illustrant parfaitement la publication. "Un post avec photo permet d’être plus visible sur un fil d’actualité et ainsi d’augmenter l’impact de son message", indique-t-il. Ainsi, une photo vaut souvent mieux que 1 000 mots…

5. Ne pas analyser ses performances

"Il est important de comprendre pourquoi une publication fonctionne plus qu’une autre afin d’optimiser l’ensemble de ses posts et générer ainsi plus d’engagement", conseille Théophile Barnabé. Aujourd’hui, tous les réseaux sociaux permettent d’analyser ses statistiques, il serait donc dommage de s’en passer ! 

Pour plus de conseils pratiques, télécharger le guide marketing pour l'immobilier

Transférer cet article à un ami